//img.uscri.be/pth/88c232014c04a2357388470eaf1d46dca9692dea
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BAYLE

De
2 pages
BAYLE

A l’origine — Le baile était autrefois, dans le sud de la France, un officier de justice du
pouvoir vicomtal, une sorte d’huissier. Le patronyme a été attribué à quelqu’un qui
exerçait ce type de fonction, largement répartie (il existait des bailes de paroisse). Près de
12 000 personnes portent aujourd’hui ce nom, surtout dans la moitié sud de la France.
Un polémiste et philosophe protestant — Pierre Bayle, né en 1647 au Carla en
Ariège, fit ses études théologiques à Genève et devint professeur de philosophie, d’abord
à Sedan, ensuite à Rotterdam. En même temps, il rédigea deux textes, publiés
anonymement, la Lettre sur la comète de 1680 et La Critique générale de l’Histoire du
Calvinisme du P . Maimbourg, qui fondèrent sa réputation littéraire. Aux Pays-Bas, Bayle
entra dans une longue polémique avec Jurieu. Ce dernier arriva finalement à le priver de
sa charge de professeur. Bayle se consacra alors à la littérature et publia en 1695 le
Dictionnaire historique et critique où il exposa ses idées religieuses et philosophiques. Le
dictionnaire, vite réputé, fut interdit en France. Il a été fortement critiqué par les
protestants pour son scepticisme.
Le créateur de l’anatomie pathologique — Gaspard Bayle, né en 1774 dans les
Basses-Alpes, devint médecin à l’hôpital de la Charité en 1802 et fut l’un des meilleurs
élèves de Corvisart. Il arrivait à donner un diagnostic très sûr en répertoriant exactement
toutes les maladies qu’il observait. En 1808, il accompagna ...
Voir plus Voir moins
B
AYLE
A l’origine —
Le baile était autrefois, dans le sud de la France, un officier de justice du
pouvoir vicomtal, une sorte d’huissier. Le patronyme a été attribué à quelqu’un qui
exerçait ce type de fonction, largement répartie (il existait des bailes de paroisse). Près de
12 000 personnes portent aujourd’hui ce nom, surtout dans la moitié sud de la France.
Un polémiste et philosophe protestant —
Pierre Bayle, né en 1647 au Carla en
Ariège, fit ses études théologiques à Genève et devint professeur de philosophie, d’abord
à Sedan, ensuite à Rotterdam. En même temps, il rédigea deux textes, publiés
anonymement, la Lettre sur la comète de 1680 et La Critique générale de l’Histoire du
Calvinisme du P. Maimbourg, qui fondèrent sa réputation littéraire. Aux Pays-Bas, Bayle
entra dans une longue polémique avec Jurieu. Ce dernier arriva finalement à le priver de
sa charge de professeur. Bayle se consacra alors à la littérature et publia en 1695 le
Dictionnaire historique et critique où il exposa ses idées religieuses et philosophiques. Le
dictionnaire, vite réputé, fut interdit en France. Il a été fortement critiqué par les
protestants pour son scepticisme.
Le créateur de l’anatomie pathologique —
Gaspard Bayle, né en 1774 dans les
Basses-Alpes, devint médecin à l’hôpital de la Charité en 1802 et fut l’un des meilleurs
élèves de Corvisart. Il arrivait à donner un diagnostic très sûr en répertoriant exactement
toutes les maladies qu’il observait. En 1808, il accompagna l’empereur en Espagne. Sous
la Restauration, il devint le médecin de Louis XVIII. Atteint de tuberculose pulmonaire, il
mourut en 1816.
Dans son laboratoire jusqu’à la fin de sa vie —
Claude Bayle, né à La Rochelle en
1819, était paléontologue et professeur à l’Ecole des mines dont les collections ont été
énormément enrichies grâce à ses soins. Il étudia les fossiles en Algérie et au Chili. Son
œuvre la plus importante est L’Atlas du 4ème volume de L’Explication de la carte
géologique de France.
Un professeur d’éloquence sacrée —
L’abbé Marc-Antoine Bayle, né en 1825 à
Marseille, fut ordonné prêtre en 1848. Il se dévoua à la prédication et aux œuvres
sociales. Parmi ses nombreuses œuvres, il faut citer son étude sur Massillon, de 1867,
ainsi que son Etude sur Prudence, sa thèse de doctorat. La Poésie provençale au Moyen
Age est accompagnée d’une remarquable grammaire d’ancien provençal, l’une des
premières qu’on ait établies.
L’électro-acoustique
François Bayle, né en 1932 à Tamatave (Madagascar),
musicien autodidacte dont les conseillers s’appelaient Stockhausen ou Messiaen, devint
l’un des membres du groupe de recherches musicales de l’ORTF dans les années
soixante, puis le dirigea à partir de 1986. Producteur à France musique et France culture
d’émissions consacrées à la musique contemporaine à partir de 1978, ce spécialiste de
l’électroacoustique est notamment le compositeur de Trois portraits de l’oiseau qui
n’existe pas (1963), Son vitesse-lumière (1980) ou Fabulae (1990).
Le créateur de la police scientifique en France —
Né à Paris en 1879, Edmond Bayle
entra au service de l’identité judiciaire en 1915. Il y créa un laboratoire et appliqua toutes
les ressources de la science à la recherche et à l’identification des traces laissées par les
criminels. Mais il fut assassiné en 1929 par un individu mécontent d’un rapport
d’expertise !
Un champion du monde —
Médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, le pilote de
moto Jean-Michel Bayle, né en 1969 à Manosque, accumule les titres depuis ses débuts
dans la compétition. Deux années de suite, en 1988 et 1989, il devint champion du
monde de moto-cross, puis remporta le championnat américain en 1991 et obtint le
record de victoires la même année.
Les Bayle dans l’histoire —
Parmi les personnages notables, citons aussi : le médecin
Antoine Bayle (1799-1858), neveu de Gaspard Bayle, qui