//img.uscri.be/pth/fd2fde13747858a5cfe217c27448877de9a7e004
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BOUVARD

De
2 pages
BOUVARD

A l’origine — Le patronyme Bouvard provient d’un ancien nom de personne d’origine
germanique issu de l’allemand bube, qui signifie garçon. Plus de 5 900 Bouvard sont
ajourd’hui dénombrés sur le territoire français.
Le médecin de Louis XIII — Charles Bouvard (1572-1658), fils de médecin, originaire
du Loir-et-Cher, était professeur de médecine au Collège de France, avant d’accéder au
rang et au rôle de premier médecin du roi en 1627. Moliéresque, il purgea et saigna
celui-ci à l’excès et profita de son crédit pour régner en tyran sur la faculté de Paris. La
dernière maladie d’une grande dame de la cour, la duchesse de Mercœur, lui inspira un
procès-verbal en vers français parfait de ridicule. Il est également l’auteur d’une Historiae
hodiernae rationalis veritatis logos, critique virulente de l’enseignement de la médecine
d’alors, que la faculté s’appliqua à faire disparaître. Il présida à la naissance de Louis XIV
en 1638, ainsi qu’à la mort de Louis XIII en 1643.
Un découvreur de comètes sur la piste de Neptune — Passant ses jours et ses nuits
à l’Observatoire, à scruter le ciel, plongé dans ses calculs, l’astronome Alexis Bouvard
(1787-1843), d’origine savoyarde, y découvrit quatre comètes, celles de 1797, 1798, 1801
et 1805... Proche de Laplace, il se pencha avec les plus grands savants de son temps sur
la théorie de la lune. S’il ne découvrit pas à proprement parler la planète Neptune, du
moins en eut-il l’intuition, détectant son influence sur Uranus comme ...
Voir plus Voir moins