//img.uscri.be/pth/b3a08153e2d9193e185a2206d18810cbb5154d97
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BREMOND

De
2 pages
BREMOND

A l’origine — Ce nom vient d’un ancien nom de baptême d’origine germanique,
Bermund (construit à partir des racines ber-, ours, et -mund, protection). Il est assez
largement répandu en France. Les 5 200 Brémond que compte actuellement la France se
retrouvent principalement sur la Côte-d’Azur mais aussi dans le Poitou.
Un médecin militaire et chercheur — Fils d’enseignants, Jacques Brémond naquit en
1927 à Mostaganem (Algérie). Son goût pluridisciplinaire lui procura de nombreux
diplômes très hétéroclites : docteur en médecine, licencié ès lettres, diplômé de l’Institut
de psychologie de l’université de Paris, médecin spécialiste de psychologie et hygiène
mentale, maître de recherches du service de santé des armées (psychologie
expérimentale). Passionné par la recherche, il ne délaissa pas pour autant la pratique
puisqu’il exerça en tant que médecin de l’armée de l’air à partir de 1954. Parallèlement, il
fut capitaine (1956), adjoint au directeur (1961) puis directeur (1969-1980) du Centre
d’études et de recherches psychologiques Air (Cerpair), mais également médecin
commandant (1956), médecin en chef (1970), membre français du groupe consultatif sur
les facteurs humains du Comité scientifique de l’Otan (1971-1974), chef de la division de
psychologie (1980), médecin-chef des services de classe normale (1982) puis sous-
directeur, chargé des questions scientifiques (1983-1986) du Centre de recherche du
service de santé des armées, hors classe (1986), expert ...
Voir plus Voir moins