//img.uscri.be/pth/66583a8fa8d0b9b97dae4351e99f85d47faf41ea
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille CARRERE

De
2 pages
CARRERE

A l’origine — Carrère dérive du mot char. Comme patronyme, il désignait dans le Sud
les habitants d’une maison située dans une rue accessible aux chars ou aux chariots.
Dans le Nord, il désignait plutôt une personne travaillant dans une carrière, le carrier. La
France compte actuellement plus de 10 300 porteurs du nom Carrère.
Une dynastie de médecins — Une famille Carrère s’illustra par la médecine sur
plusieurs générations dans la région de Perpignan. Le patriarche, François Carrère, né à
Perpignan en 1622, exerça à Barcelone et à Madrid en tant que médecin des armées.
Son neveu Joseph Carrère (1680-1737), médecin à Perpignan et recteur de l’académie de
la ville, s’illustra par ses travaux... erronés sur la circulation du sang. Il eut trois fils. Le
premier d’entre eux, Joseph Carrère, entra dans la prêtrise après ses études de
médecine. Son frère Jean s’installa comme médecin à Elne. Le dernier, Thomas Carrère,
né à Perpignan en 1714, devint à son tour médecin en 1737. Il occupa une chaire de
médecine dans sa ville natale avant de devenir recteur en 1752 puis doyen de la faculté
de médecine en 1761. Il mourut en 1764. Son fils Joseph-Barthélémy (1740-1802) occupa
une chaire d’anatomie en 1761 et devint, en 1775, censeur royal de la médecine.
Un journaliste aventurier — Jean Carrère eut une carrière hors du commun, alliant
ses talents d’écrivain à son goût de l’aventure. Né à Gontaud en 1865, il s’était lancé dans
la carrière journalistique en militant ...
Voir plus Voir moins