//img.uscri.be/pth/ac94d56f59281ea173bd43d3bee8ff7b6779dac1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille CHAILLET

De
2 pages
CHAILLET

A l’origine — Chaillet rappelle que la maison de l’ancêtre initial se trouvait sur un terrain
caillouteux (de l’ancien français chail, caillou). Les porteurs du nom Chaillet sont
aujourd’hui environ 1 400 en France. Ils sont majoritairement implantés dans le Doubs et
en Saône-et-Loire.
Un juste contre la barbarie — Né dans le Doubs en 1900, Pierre Chaillet intégra le
grand séminaire de Besançon en 1918, puis la Compagnie de Jésus à Lyon. Ordonné
prêtre en 1931, il séjourna en Autriche et en Italie où il découvrit le fascisme et le
nazisme. Il dénonça l’Anschluss et les persécutions contre les catholiques et les juifs
autrichiens dans son livre publié en 1939 et intitulé L’Autriche souffrante. En 1939, il
s’engagea au sein du renseignement militaire et mena des missions en Hongrie. Après la
défaite de 1940, il enseigna à la faculté de théologie de Lyon, ville où il entra en contact,
à partir de 1941, avec Henri Fresnay, patron de Combat. Il collabora à des publications
clandestines du mouvement de résistance comme Les Petites Ailes et Vérités, sous le
pseudonyme de Testis. Membre et directeur du Comité de coordination pour l’assistance
dans les camps, rebaptisé L’Amitié chrétienne, il vint en aide aux réfugiés (juifs,
résistants, communistes) traqués par l’occupant et mit en place des filières d’évasion.
Fondateur des Cahiers du Témoignage chrétien, il se réfugia dans la clandestinité, en
1943, en Isère, et échappa à la gestapo. Membre du Comité des œuvres ...
Voir plus Voir moins
C
HAILLET
A l’origine —
Chaillet rappelle que la maison de l’ancêtre initial se trouvait sur un terrain
caillouteux (de l’ancien français chail, caillou). Les porteurs du nom Chaillet sont
aujourd’hui environ 1 400 en France. Ils sont majoritairement implantés dans le Doubs et
en Saône-et-Loire.
Un juste contre la barbarie
— Né dans le Doubs en 1900, Pierre Chaillet intégra le
grand séminaire de Besançon en 1918, puis la Compagnie de Jésus à Lyon. Ordonné
prêtre en 1931, il séjourna en Autriche et en Italie où il découvrit le fascisme et le
nazisme. Il dénonça l’Anschluss et les persécutions contre les catholiques et les juifs
autrichiens dans son livre publié en 1939 et intitulé L’Autriche souffrante. En 1939, il
s’engagea au sein du renseignement militaire et mena des missions en Hongrie. Après la
défaite de 1940, il enseigna à la faculté de théologie de Lyon, ville où il entra en contact,
à partir de 1941, avec Henri Fresnay, patron de Combat. Il collabora à des publications
clandestines du mouvement de résistance comme Les Petites Ailes et Vérités, sous le
pseudonyme de Testis. Membre et directeur du Comité de coordination pour l’assistance
dans les camps, rebaptisé L’Amitié chrétienne, il vint en aide aux réfugiés (juifs,
résistants, communistes) traqués par l’occupant et mit en place des filières d’évasion.
Fondateur des Cahiers du Témoignage chrétien, il se réfugia dans la clandestinité, en
1943, en Isère, et échappa à la gestapo. Membre du Comité des œuvres sociales de la
Résistance, il devint brièvement, à la Libération, secrétaire général adjoint au ministère
de la Santé, avant de prendre en main Témoignage chrétien dont il abandonna la
direction en 1957. En 1981, neuf ans après sa mort, le Mémorial Yad Vashem lui décerna
à titre posthume la médaille des “ Justes ” pour sa contribution au sauvetage des Juifs.
1914-1918 —
De nombreux Chaillet ont combattu pendant la Première Guerre mondiale
et ont parfois laissé leur vie sur le front. Evoquons, à titre d’exemple, le souvenir du
caporal au 17ème bataillon de chasseurs J. Chaillet, qui reçut la croix de guerre ainsi que
la citation suivante : “S’est offert volontairement pour aller reconnaître en plein jour et à
découvert les positions ennemies ; parvenu aux réseaux de fils de fer de l’adversaire et
accueilli par une vive fusillade, n’en a pas moins continué à observer et a pu rapporter
d’utiles renseignements quoique ayant été assez grièvement blessé au cours de sa
mission (27 septembre 1915).”
Les Tifins —
La chanteuse Catherine Chaillet connut son heure de gloire en 1977 en
interprétant le morceau Les Tifins qui accompagnait un clip animé mettant en scène les
personnages symbolisant la chaîne TF1 !
Les Chaillet dans l’histoire—
Citons aussi : le général de brigade Pierre Chaillet des
Verges, né en 1763, chef d’état-major de l’armée des Pyrénées-Orientales, accusé de
trahison pour avoir laissé la ville de Collioure sans approvisionnement, condamné à mort
et exécuté en 1794 ; le peintre de fleurs François Chaillet, né à Colombier-Fontaine au
XXème siècle ; l’artiste suisse Françoise Chaillet, née en 1936, peintre surréaliste
influencée par le fantastique ; l’universitaire Max Chaillet, professeur émérite de sciences
à l’université de Pau ; le scientifique Nicolas Chaillet, professeur à l’université de Franche-
Comté de Besançon ; l’auteur Philippe Chaillet qui a publié l’ouvrage Parachutistes de la
légion étrangère (1998) ; le dessinateur et scénariste Gilles Chaillet, né en 1946, qui
succéda à Jacques Martin pour la réalisation des albums de bandes dessinées du célèbre
héros gallo-romain Alix dont Les Voyages d’Alix ; etc.
Autres noms de même signification :
Chaillard (130, Doubs), Chaillat (250, Gironde),
Chaillaud (210, Charente-Maritime), Chaillier (70, Yonne), Chaillon (430, Loir-et-Cher),
Chaillot (2 260, Vendée), Chel (60, Côtes-d’Armor)...© Archives & Culture. Reproduction
et diffusion interdites. Usage privé seulement.