Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille CHANUT

De
1 page
CHANUT

A l’origine — Chanut, qui vient de l’ancien français chenu, vieillard, a été à l’origine
attribué comme surnom à un homme âgé. Ce patronyme compte aujourd’hui plus de
4 400 porteurs en France, implantés surtout en Saône-et-Loire et dans le Rhône ou
immigrés à Paris.
Un ambassadeur du royaume de France en Suède — Pierre Chanut (1601-1662),
trésorier de France à Riom, fut nommé ambassadeur en Suède en 1645 sous la régence
d’Anne d’Autriche. Cet homme de grande culture, polyglotte, féru de sciences et amateur
de manuscrits, conquit bien vite l’estime de la reine Christine et devint un familier de la
cour de Suède. Le royaume de France lui octroya, en reconnaissance de ses bons offices,
une place au Conseil d’Etat en 1647, et, l’année suivante, le titre de président du bureau
des finances de Riom. De retour en Suède en 1649 comme ambassadeur ordinaire, il
travailla au renouvellement de l’alliance suédoise et confirma le rôle d’arbitre joué par la
France dans le conflit polono-suédois. Fidèle ami de René Descartes, qu’il fit venir en
Suède en 1649 et dont il recueillit le dernier soupir, il fut pour beaucoup dans son
introduction à la cour suédoise. Désigné comme plénipotentiaire au congrès de Lubeck,
puis occupé de 1652 à 1653 par d’incessants voyages entre Lubeck et la Suède dans le
vain espoir d’obtenir la signature de la paix du Nord, il fut envoyé à sa demande en
Hollande où ses talents de négociateur furent mis à rude épreuve pour empêcher les
Provinces-Unies ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi