Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille CLERMONT

De
1 page
CLERMONT
A l’origine — Clermont évoque la localité d’origine de la famille (nombreux lieux de ce
nom en France). Les porteurs du nom Clermont sont aujourd’hui près de 2 800 en
France.
« Un abus vivant » - C’est ainsi que Sainte-Beuve qualifia Louis de Clermont (1709-
1771) et sa vie de velléités et de débauche. Né à Versailles, il reçut la tonsure
ecclésiastique à neuf ans, ainsi que des bénéfices ecclésiastiques importants. Cela ne
l’empêcha pas d’avoir une maîtresse dès l’âge de quatorze ans, suivi d’une longue série
malgré une liaison durable avec Mlle Le Duc, de l’Opéra. Il ne parvint jamais à trouver sa
vocation. Il écrivit quelques poèmes, créa une académie technique, « La société des
arts », puis se tourna vers la carrière militaire. Il prit part à plusieurs campagnes en
Allemagne et en Hollande, fut nommé lieutenant général, se distingua en Flandre en
1744 et 1746, où il prit Louvain et Anvers, et se montra brillant à la victoire de Raucoux.
Ayant quitté l’armée, il obtint le gouvernement de Champagne et de Brie en 1751,
s’occupa de théâtre et entra à l’Académie en 1754, où il ne vint jamais siéger. Obèse et
débauché, il fut pourtant choisi par le roi Louis XV pour commander l’armée de Bohême.
Incapable de réorganiser l’armée, où un tiers seulement des soldats étaient
opérationnels, il fut vaincu à Crefeld en 1758, mais le roi ne lui manifesta pas de rancune.
En 1744, il fut nommé grand maître de la franc-maçonnerie, mais ne s’y intéressa pas
longtemps et en ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin