Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille COT

De
2 pages
COT

A l’origine — Le patronyme Cot peut correspondre à l’un des nombreux dérivés des
noms de baptême Jacques ou Nicolas. Mais Cot est aussi un nom de lieu très fréquent
dans le nord de la Catalogne (de cote, pierre), indiquant alors l’origine géographique de
la famille. Les porteurs du nom Cot sont aujourd’hui près de 1 600 en France. Leurs
premiers départements d’implantation sont l’Aveyron, Paris, le Puy-de-Dôme, l’Ariège.
D’une guerre à l’autre — Jean Cot (1868-1920), né à Artigat (Ariège), devint officier de
Saint-Cyr et fut engagé dans des opérations militaires presque sans interruption.
Capitaine en 1900, il servit en Algérie, où il combattit dans l’Amala d’Oudjda, puis fut
envoyé en Indochine de 1910 à 1912, où il mit le feu à l’Annam, en réprimant un
soulèvement Méo. Il en revint pour être engagé au Maroc en 1913 et jusqu’en juillet
1914, où il fut affecté sur le front français dés l’attaque allemande. Blessé trois fois en
1914 et nommé lieutenant-colonel du 327ème RI, il commanda ensuite un régiment de la
Légion étrangère, et fut nommé colonel en 1917. En octobre 1918, il enleva les lignes
ennemies sur 6 kilomètres de profondeur et fut nommé général de brigade. Commandant
une division d’infanterie en Turquie en 1919, il mourut d’une chute de cheval à
Constantinople.
Un agent de Moscou — La longue carrière politique de Pierre Cot (1895-1977) a été
marquée par sa complaisance ou son soutien déclaré à la cause de l’Union soviétique. Né
à Grenoble, docteur en ...
Voir plus Voir moins
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin