//img.uscri.be/pth/f25143fde0be27a54b0c4c98deb6abde3f79fadf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille DESJARDINS

De
1 page
DESJARDINS

A l’origine — Le patronyme Desjardins, très fréquent dans le nord de la France,
désignait tout simplement le possesseur d’un jardin. Il y a plus de 4 500 porteurs du
patronyme Desjardins en France actuellement.
Quantité d’historiens — Bon nombre de Desjardins se sont intéressés à l’histoire. Parmi
eux : Jacques-Jules Desjardins (1814-1886), qui publia le recueil des Négociations
diplomatiques de la France avec la Toscane, son ouvrage majeur, et enseigna dans les
facultés de Dijon, Caen et Douai ; Ernest-Emile-Antoine Desjardins (1823-1886),
professeur au Collège de France, spécialiste de géographie antique ; Eugène Desjardins
(1820-1878), jésuite qui enseigna l’histoire ecclésiastique ; l’archiviste-paléographe
Gustave Desjardins (1834-1902) ; Ernest Desjardins (1823-1886), auteur de La T able de
Pentinger et d’une Géographie historique et administrative de la Gaule romaine.
Des juristes à foison — Les Desjardins comptent également de nombreux juristes,
comme : Albert-Michel Desjardins (1838-1897), professeur de droit pénal, sous-secrétaire
d’Etat au ministère de l’Instruction publique de 1873 à 1875, sous-secrétaire d’Etat à
l’Intérieur en 1876 ; son frère Achille Desjardins (1835-1901), magistrat, avocat général à
la cour de cassation à partir de 1875 ; le magistrat Jules Desjardins (1845-1917),
plusieurs fois député de l’Aisne ; Charles Desjardins (1878-1951), docteur en droit,
également élu plusieurs fois député de l’Aisne ; le magistrat Ernest ...
Voir plus Voir moins