//img.uscri.be/pth/fad9dc4ada14dfd91417dbf07113109e43e49697
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille DOLLE

De
2 pages
DOLLE
A l’origine — Dolle ou Dollé ? Ces noms ont désigné une personne attristée (du latin
dolere, se lamenter). Les Dolle ou Dollé sont près de 3 450 aujourd’hui en France. Leurs
trois premiers départements d’implantation sont l’Aisne, le Bas-Rhin et le Pas-de-Calais.
Un marchand dauphinois — Fils de Marc, négociant et de Justine Raby, Jean-Baptiste
Dolle, né en 1756 à Grenoble, se livra avec ses frères, Antoine dit l’Américain, fixé à Saint-
Domingue, et Marc, demeuré à Grenoble, à un trafic de denrées coloniales et au
commerce de toiles. Il acquit une immense fortune et se fit remarquer par ses dépenses.
En 1787, il créa des jardins sur les contreforts de la bastille de la cité, construisit une
maison romaine, l’orna d’estampes et de livres rares. Il y autorisa la visite de ses jardins
et y donna des fêtes en l’honneur de la rentrée du parlement de Dauphiné en 1788 et
pour celle de la Fédération des gardes nationales en 1790. Suspect en raison de sa
richesse, il dut partir pour l’étranger et séjourna à Lausanne. Les jardins de la Folie Dolle
furent saisis par les Domaines. Au XXème siècle, la ville de Grenoble fit, au même endroit,
le jardin des Dauphins, ouvert au public en 1907.
Un légitimiste convaincu — Frédéric Dollé, littérateur et publiciste du XIXème siècle,
fut rédacteur de la Gazette de France. Il était légitimiste et toutes ses publications avaient
pour objectif la défense des Bourbons et des traditions monarchistes.
Un historien allemand — Charles-Antoine ...
Voir plus Voir moins
D
OLLE
A l’origine —
Dolle ou Dollé ? Ces noms ont désigné une personne attristée (du latin
dolere, se lamenter). Les Dolle ou Dollé sont près de 3 450 aujourd’hui en France. Leurs
trois premiers départements d’implantation sont l’Aisne, le Bas-Rhin et le Pas-de-Calais.
Un marchand dauphinois —
Fils de Marc, négociant et de Justine Raby, Jean-Baptiste
Dolle, né en 1756 à Grenoble, se livra avec ses frères, Antoine dit l’Américain, fixé à Saint-
Domingue, et Marc, demeuré à Grenoble, à un trafic de denrées coloniales et au
commerce de toiles. Il acquit une immense fortune et se fit remarquer par ses dépenses.
En 1787, il créa des jardins sur les contreforts de la bastille de la cité, construisit une
maison romaine, l’orna d’estampes et de livres rares. Il y autorisa la visite de ses jardins
et y donna des fêtes en l’honneur de la rentrée du parlement de Dauphiné en 1788 et
pour celle de la Fédération des gardes nationales en 1790. Suspect en raison de sa
richesse, il dut partir pour l’étranger et séjourna à Lausanne. Les jardins de la Folie Dolle
furent saisis par les Domaines. Au XXème siècle, la ville de Grenoble fit, au même endroit,
le jardin des Dauphins, ouvert au public en 1907.
Un légitimiste convaincu —
Frédéric Dollé, littérateur et publiciste du XIXème siècle,
fut rédacteur de la Gazette de France. Il était légitimiste et toutes ses publications avaient
pour objectif la défense des Bourbons et des traditions monarchistes.
Un historien allemand —
Charles-Antoine Dolle (1717-1758), surintendant des églises
protestantes à Lippe-Buckebourg, est l’auteur d’une Histoire ecclésiastique, littéraire et
naturelle du comté de Schaumbourg (1751) et d’une Histoire abrégée du comté de
Schaumbourg (1756).
Des passionnés d’art —
Un dénommé Dolle, sculpteur exerçant à Toulon au XVIIème
siècle, travailla à la décoration des bateaux. Né vers 1600 à Londres, le graveur William
Dolle, exécuta pour les libraires, des portraits très recherchés de nos jours, comme celui
de George Villiers, duc de Buckingham. Né en 1926, Jacques Dollé, peintre de paysages
divers, lithographe et illustrateur parisien, ancien élève à l’Ecole des arts décoratifs de
Paris obtint de nombreuses distinctions. Il illustra des œuvres de Maurice Genevoix et
réalisa des commandes de décorations. Parti d’un post-cézannisme traditionnel, il a su
créer son style.
Les Dolle dans l’histoire —
Citons aussi : Claude Dollé, directeur de société né en 1930
à Brest ; Jean-Paul Dollé, philosophe et universitaire né en 1939 à Créteil, auteur
d’ouvrages dont l’Ordinaire n’existait pas (2001) ; Guy Dollé, ingénieur et président de
société né en 1942 dans l’Oise ; Michel Dollé, économiste né en 1942 à Constantine ;
Marie-Paule Dolle, élue maire de Narbéfontaine (Moselle) en 2001 ; Germain Dolle, élu
maire de Créquy (Pas-de-Calais) en 2001 ; etc.
DOLLEANS
A l’origine —
Qu’il devait être triste, le premier porteur de ce nom ! Dolleans peut en
effet venir de l’ancien français doliance, affliction et du verbe doloir, se plaindre. Mais on
ne peut tout à fait écarter une déformation de « d’Orléans », le nom évoquant alors le
lieu d’origine de la famille. Les Dolleans sont près de 480 aujourd’hui en France. Leurs
trois premiers départements d’implantation sont l’Eure-et-Loir, Paris et la Saône-et-Loire.
Histoire sociale —
Edouard Dolléans (1877-1954), né à Tilly (Seine-et-Marne), devint
professeur agrégé en sciences économiques. Il enseigna à Dijon, puis à Paris, et devint
secrétaire général de l’Union internationale des chambres de commerce à Londres de
1920 à 1933. Il a beaucoup écrit sur l’économie politique et sur le mouvement social : De
l’accaparement (1902), La monnaie et les prix (1903), Histoire du mouvement ouvrier,
paru entre 1936 et 1954, La victoire des obscurs (1936), Proudhon (1948).