//img.uscri.be/pth/543e95fddca5af76bd23e7b9639506f81071ae08
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille DUCROS

De
2 pages
DUCROS

A l’origine — Ducros évoque la localisation d’origine de la famille : une maison située
dans un endroit creux et, par extension, ses habitants. 5 400 Ducros sont présents en
France aujourd’hui, surtout dans le Gard.
Les Ducros au barreau — Nombreux sont les Ducros à avoir choisi de défendre les lois.
Ainsi : Jacques Ducros (c.1615-1680), né à Agen, avocat conseiller au présidial de sa ville
natale ; les Ducros de Sixt, issus d’une famille savoyarde connue dès le XVIIIème siècle
par Jean-François Ducros de Sixt (1775-1824), professeur de droit, et Jean-Pierre Ducros
de Sixt (1768-1855), avocat à Paris ; Jean-François-Zoroastre-Edmond dit Octave Ducros,
avocat à Paris assassiné en 1833 ; Albin Ducros, avocat au barreau de Paris en
1907, spécialisé dans la jurisprudence des sociétés ; etc.
Des protestants convaincus — Charles Ducros, avocat au parlement du Dauphiné
(1591), s’opposa à toute modification de l’Edit de Nantes. Premier consul de Die en 1600,
il fonda l’Académie et le collège protestant. Défendu par Lesdiguières et le roi, il fut anobli
en 1608 et nommé président de la chambre de l’édit de Grenoble. Il eut à combattre les
protestants du Dauphiné, pasteurs et théologiens l’accusant d’être vendu à la cour, mais
se rallia la noblessse, la magistrature et une partie de la bourgeoisie. Chargé de négocier
avec le chef des huguenots, le duc de Rohan, il fut assassiné en 1622. Doté des mêmes
fonctions, son fils Pierre Ducros fut assassiné à Valence en 1644 alors ...
Voir plus Voir moins
D
UCROS
A l’origine —
Ducros évoque la localisation d’origine de la famille : une maison située
dans un endroit creux et, par extension, ses habitants. 5 400 Ducros sont présents en
France aujourd’hui, surtout dans le Gard.
Les Ducros au barreau —
Nombreux sont les Ducros à avoir choisi de défendre les lois.
Ainsi : Jacques Ducros (c.1615-1680), né à Agen, avocat conseiller au présidial de sa ville
natale ; les Ducros de Sixt, issus d’une famille savoyarde connue dès le XVIIIème siècle
par Jean-François Ducros de Sixt (1775-1824), professeur de droit, et Jean-Pierre Ducros
de Sixt (1768-1855), avocat à Paris ; Jean-François-Zoroastre-Edmond dit Octave Ducros,
avocat à Paris assassiné en 1833 ; Albin Ducros, avocat au barreau de Paris en
1907, spécialisé dans la jurisprudence des sociétés ; etc.
Des protestants convaincus —
Charles Ducros, avocat au parlement du Dauphiné
(1591), s’opposa à toute modification de l’Edit de Nantes. Premier consul de Die en 1600,
il fonda l’Académie et le collège protestant. Défendu par Lesdiguières et le roi, il fut anobli
en 1608 et nommé président de la chambre de l’édit de Grenoble. Il eut à combattre les
protestants du Dauphiné, pasteurs et théologiens l’accusant d’être vendu à la cour, mais
se rallia la noblessse, la magistrature et une partie de la bourgeoisie. Chargé de négocier
avec le chef des huguenots, le duc de Rohan, il fut assassiné en 1622. Doté des mêmes
fonctions, son fils Pierre Ducros fut assassiné à Valence en 1644 alors qu’il accompagnait
l’intendant Nicolas Fouquet. Anne Ducros, née à Die en 1623, épousa un conseiller
protestant de la chambre de l’édit de Grenoble et partit après la mort de son époux et la
révocation de l’Edit de Nantes prophétiser dans la Drôme, à Linon, à Baix, en Vivarais.
Elle fut arrêtée et emprisonnée à Tournon. Pierrre Ducros, avocat protestant au présidial
de Nîmes puis juge à Calvisson, fut emprisonné en 1685 dans la tour de Constance et
mourut en 1687 à Marseille...
Des ingénieurs… —
Jean-Antoine-Marie-Thérèse Ducros, né en 1748, ingénieur des
Etats du Languedoc en 1776, inspecta les travaux des canaux du Midi. Joseph Ducros
(1812-1892), ingénieur des Ponts et Chaussées, politiquement engagé après le coup
d’Etat de Louis Napoléon, prépara pendant le siège de Paris en 1870 les ponts pour la
sortie de Villiers-sur-Marne et de Saint-Maur mais échoua et donna l’alerte aux Prussiens.
En tant que préfet de la Loire et du Rhône (1872), il exerça ensuite une répression sévère
contre les révolutionnaires, répression qui inquiéta le duc de Broglie et lui fit perdre toute
fonction en 1876. L’ingénieur Jean Ducros, né à La Cadière dans le Gard, mort en 1955,
fonda le syndicat professionnel des ingénieurs diplômés (1936) puis la Confédération
générale des cadres. Vice-président du Conseil économique, il administra le groupement
France-Etats-Unis. Maurice-Firmin-Léon Ducros, ingénieur et industriel né en 1920,
dirigea la société des ateliers et fonderies C. Ducros à Oran (1957), puis devint président-
directeur général de Supemec (1971) ; etc.
“Ducros se décarcasse !” —
La société Ducros, productrice d’herbes et d’épices, est
connue de tous pour son célèbre slogan publicitaire “Ducros se décarcasse !”, à
consonnance fortement méridionale, sinon marseillaise ! L’entreprise Ducros & Fils est
aujourd’hui dirigée par Gilbert-Edouard Ducros, né en 1928 dans la Drôme, Pdg depuis
1974.
Les Ducros dans l’histoire —
Parmi les autres porteurs du nom, citons : Simon Ducros,
poète né à Pézenas au début du XVIIème siècle, biographe du duc de Montmorency ;
Etienne Ducros (1725-1814), cordelier des frères mineurs, bibliothécaire et responsable
du cabinet d’histoire naturelle de Grenoble ; le chirurgien Antoine Ducros (1791-1858) qui
professa aux hôpitaux de Marseille ; Francisque Ducros, né vers 1820 en Isère, qui publia
des poésies, des nouvelles et des romans historiques, auteur des Fantomes pi le monde
révolutionnaire (1849) ; Alexandre