//img.uscri.be/pth/5826f5b5f6a41fd2abf86a8971c48a02dee1c0ca
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille DUVIVIER

De
2 pages
DUVIVIER

A l’origine — Duvivier rappellerait que la maison d’origine de la famille possédait un
vivier à poissons. Les Duvivier sont plus de 5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois
premiers départements d’implantation sont le Nord, Paris et l’Oise.
L’histoire métallique de Louis XV — D’origine belge, le médailleur Jean Duvivier
naquit à Liège en 1687. Son père, médailleur et ciseleur liégeois, lui transmit la passion
de son métier. En 1714, le directeur de la monnaie de Paris Launay l’engagea dans ses
services. En 1718, il fut reçu à l’Académie royale. Son œuvre compte quatre cents coins
de monnaies et deux cents jetons. Ses médailles font partie de l’histoire métallique de
Louis XV . Son fils, Benjamin Duvivier (1730-1819) a été le médailleur le plus éminent de la
fin de l’Ancien Régime et du début du premier Empire. Parmi ses chef-d’œuvres,
mentionnons la médaille qui commémore l’entrée à Paris de Louis XVI et de Marie-
Antoinette, en 1789.
Mort sur les barricades de 1848 — Diplômé de l’Ecole polytechnique, Franciade-
Fleurus Duvivier (1794-1848) défendit Paris en 1814. En 1830, il prit part à l’expédition
d’Alger et servit jusqu’en 1841. Nommé maréchal de camp en 1839, il rentra en France
en tant que général de division. Il organisa en 1848 la garde nationale de Paris. Député à
l’Assemblée nationale, il mourut de ses blessures la même année en défendant l’hôtel de
ville.
Diaboliquement vôtre — Le cinéaste Julien Duvivier (1896-1967) débuta comme acteur
puis metteur ...
Voir plus Voir moins
D
UVIVIER
A l’origine
— Duvivier rappellerait que la maison d’origine de la famille possédait un
vivier à poissons. Les Duvivier sont plus de 5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois
premiers départements d’implantation sont le Nord, Paris et l’Oise.
L’histoire métallique de Louis XV —
D’origine belge, le médailleur Jean Duvivier
naquit à Liège en 1687. Son père, médailleur et ciseleur liégeois, lui transmit la passion
de son métier. En 1714, le directeur de la monnaie de Paris Launay l’engagea dans ses
services. En 1718, il fut reçu à l’Académie royale. Son œuvre compte quatre cents coins
de monnaies et deux cents jetons. Ses médailles font partie de l’histoire métallique de
Louis XV. Son fils, Benjamin Duvivier (1730-1819) a été le médailleur le plus éminent de la
fin de l’Ancien Régime et du début du premier Empire. Parmi ses chef-d’œuvres,
mentionnons la médaille qui commémore l’entrée à Paris de Louis XVI et de Marie-
Antoinette, en 1789.
Mort sur les barricades de 1848 —
Diplômé de l’Ecole polytechnique, Franciade-
Fleurus Duvivier (1794-1848) défendit Paris en 1814. En 1830, il prit part à l’expédition
d’Alger et servit jusqu’en 1841. Nommé maréchal de camp en 1839, il rentra en France
en tant que général de division. Il organisa en 1848 la garde nationale de Paris. Député à
l’Assemblée nationale, il mourut de ses blessures la même année en défendant l’hôtel de
ville.
Diaboliquement vôtre —
Le cinéaste Julien Duvivier (1896-1967) débuta comme acteur
puis metteur en scène de théâtre. Il produisit en 1920 une série de films d’inspiration
religieuse, puis, à partir de 1932, d’autres mettant en valeur ses talents de technicien :
Poil de carotte (1932), Maria Chapdelaine et le paquebot Tenacity (1934), La Bandera
(1935), La Belle équipe, Pépé le Moko... Sans oublier le triomphe qu’a remporté Un
carnet de bal en 1937, premier de ses films à sketches. En 1938, il tourna aux Etats-Unis
Toute la ville danse. A son retour en France, il tourna Panique (1946) et Anna Karénine
(1947). Parmi ses autres films, mentionnons Au royaume des cieux (1949), La Fête à
Henriette (1952), Le Temps des assassins (1955), Boulevard (1960) et Diaboliquement
vôtre (1967).
Maires de leur commune —
Nombreux furent les Duvivier à se mettre au service de
leur commune : Auguste Duvivier, maire de Coulomby (Pas-de-Calais) de 1977 à 1989 ;
Georges Duvivier, élu maire de Monterfil (Ille-et-Vilaine) en 2001 ; Jean-Jacques Duvivier,
élu maire de La Besace (Ardennes) en 2001 ; Pierre Duvivier, élu maire de Cottévrard
(Seine-Maritime) en 2001 ; etc. Parmi d’autres personnalités politiques, rappelons aussi le
souvenir de Pierre-Charles Duvivier, né à Arnouville-les-Gonesses dans le Val-d’Oise en
1728, élu député du tiers aux états généraux par la prévôté de Paris en 1789, membre de
la majorité de l’Assemblée constituante qui ne s’y fit jamais remarquer.
Les Duvivier dans l’histoire —
Citons aussi : l’orfèvre Jehan Duvivier, qui exécuta,
pour l’empereur Charles IV, en 1378, un gobelet d’or décoré des signes du zodiaque et
deux flacons ornés de bas-reliefs ; Justine Duvivier, née en 1668 à Louviers dans l’Eure,
qui réunit plusieurs compagnes pour secourir les malades et instruire les enfants pauvres
et créa la congrégation de la Providence d’Evreux ; Marie-François-Auguste Duvivier, né à
Laon en 1769, conseiller de préfecture à Mézières et conservateur des antiquités du
département des Ardennes, archéologue, membre de la Société des antiquaires de
France ; Pierre-Hubert-Nicolas Duvivier, né à Beauvais en 1773, qui soutint, en 1802, une
thèse de doctorat en médecine sur La syphilis, professeur d’anatomie, de physiologie et
de chirurgie à l’hôpital du Val-de-Grâce ; son fils, Jacques-Marie-François Duvivier, né à
Mézières en 1800, avocat au barreau de Charleville puis professeur à Paris dans des
établissements privés, auteur de La France littéraire et d’un Traité de fable ; Claude-
Raphaël Duviver, né à Charleville en 1771, qui coopéra à la construction du pont de
Nemours et fut chargé de réaliser l’immense pont de