//img.uscri.be/pth/126f88041b5162553ac512be4053bb7f576b6641
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille ETIENNE

De
2 pages
ETIENNE

A l’origine — Etienne, ou Estienne sous sa forme ancienne, nom de baptême devenu
plus tard un patronyme, doit sa popularité à saint Etienne martyrisé en Judée en 36. Il
doit sans doute être rattaché à l’hébreu Cheliel qui signifie “ couronne de Dieu ”. Plus de
24 000 personnes portent aujourd’hui ce patronyme en France et 2 800 en Belgique.
Le fameux tambour d’Arcole — Originaire du Vaucluse, André Etienne (1774-1838)
était tambour dans l’armée. En 1796, il accompagnait les troupes françaises retenues
devant le pont d’Arcole, barré par le feu ennemi. André Etienne se mit alors, de sa
propre initiative, à battre la charge et traversa le canal, suivi par quelques grenadiers.
Croyant qu’il précédait l’ensemble de l’armée, l’adversaire abandonna les pièces
d’artillerie qui balayaient le pont et se retira. Toute une imagerie bonapartiste a mis en
valeur le courage du “ tambour d’Arcole ”.
Un explorateur célèbre — Originaire du Sud-Ouest, Jean-Louis Etienne est né dans le
T arn, en décembre 1946. Scolarisé au lycée de Castres, il poursuivit des études de
médecine à la Faculté de Toulouse. Après des débuts en Patagonie, sur l’Atlantique avec
Alain Colas et autour du monde avec le Pen Duick d’Eric T abarly, Jean-Louis Etienne se
lanca dans une série d’expéditions au Pôle nord et en Antarctique qui assurèrent sa
célébrité. Le médecin-explorateur a relaté ses expériences dans plusieurs ouvrages : Le
marcheur du pôle, Antarctica, Expédition Erebus...
Volter, Chabrol et ...
Voir plus Voir moins
E
TIENNE
A l’origine —
Etienne, ou Estienne sous sa forme ancienne, nom de baptême devenu
plus tard un patronyme, doit sa popularité à saint Etienne martyrisé en Judée en 36. Il
doit sans doute être rattaché à l’hébreu Cheliel qui signifie “ couronne de Dieu ”. Plus de
24 000 personnes portent aujourd’hui ce patronyme en France et 2 800 en Belgique.
Le fameux tambour d’Arcole —
Originaire du Vaucluse, André Etienne (1774-1838)
était tambour dans l’armée. En 1796, il accompagnait les troupes françaises retenues
devant le pont d’Arcole, barré par le feu ennemi. André Etienne se mit alors, de sa
propre initiative, à battre la charge et traversa le canal, suivi par quelques grenadiers.
Croyant qu’il précédait l’ensemble de l’armée, l’adversaire abandonna les pièces
d’artillerie qui balayaient le pont et se retira. Toute une imagerie bonapartiste a mis en
valeur le courage du “ tambour d’Arcole ”.
Un explorateur célèbre —
Originaire du Sud-Ouest, Jean-Louis Etienne est né dans le
Tarn, en décembre 1946. Scolarisé au lycée de Castres, il poursuivit des études de
médecine à la Faculté de Toulouse. Après des débuts en Patagonie, sur l’Atlantique avec
Alain Colas et autour du monde avec le Pen Duick d’Eric Tabarly, Jean-Louis Etienne se
lanca dans une série d’expéditions au Pôle nord et en Antarctique qui assurèrent sa
célébrité. Le médecin-explorateur a relaté ses expériences dans plusieurs ouvrages : Le
marcheur du pôle, Antarctica, Expédition Erebus...
Volter, Chabrol et Tavernier —
L’actrice de théâtre et de cinéma Anne-Marie Etienne,
née à Bruxelles en 1956, a joué, entre autres, à la Comédie Claude Volter et dans le film
de Pierre Dupont La Zingarella. Elle a également tourné dans Around Midnight, de
Bertrand Tavernier (1985) et dans Une affaire de femmes, un film de Claude Chabrol de
1988. L’impasse de la Vignette, avec Annie Cordy en 1990 est son premier long-métrage
en tant que réalisatrice.
Le père du Rideau —
Le comédien Claude Etienne (1917-1992), pseudonyme d’Adrien
De Backer, étudia l’art dramatique et le théâtre comme élève d’André Gobert. Il créa en
1943 le Rideau de Bruxelles, avec La matrone d’Ephèse de George Sion, qui lança de
nombreux auteurs belges et étrangers. En tant que comédien, il s’illustra dans Henri IV,
Lumières de Bohème, Mon Faust ou L’Ange couteaux. Il mit en scène de nombreuses
pièces et en adapta d’autres. Il se produisit sur des scènes à l’étranger avec la
Compagnie du Rideau de Bruxelles. On le trouve aussi comme récitant de concert dans
Jeanne au bûcher, avec Ingrid Bergman notamment, dans Christophe Colomb… Il reçut
l’Eve du théâtre en 1963 à titre exceptionnel pour “ services rendus au théâtre belge ” et
l’Eve d’honneur en 1989. Il demeura, cinquante ans durant, la figure de proue du
théâtre belge.
Les Etienne en politique —
Membre de l’administration impériale, Charles-Guillaume
Etienne (1777-1845) se consacrait en même temps au théâtre. Journaliste de renom, il
jouissait d’une grande influence qui lui permit d’être député de 1820 à 1839, date à
laquelle il fut nommé pair de France. Son fils, Henri (1800-1861), prit sa succession à la
chambre des députés et fut parlementaire jusqu’en 1852. Quant à Eugène-Napoléon
Etienne (1844-1921), originaire d’Algérie, il était ministre de l’Intérieur puis de la Guerre
entre1905 et 1906. Jean-Claude Etienne, né en 1941, est devenu député de la Marne en
1993. Jean-François Etienne des Rosaies, né en 1941 à Blidah (Algérie), a été chargé de
mission auprès de différents cabinets ministériels avant d’être nommé préfet.
Les Etienne dans l’histoire —
Citons aussi : François Etienne (1763-1836), évêque
constitutionnel du Vaucluse ; le musicien Denis-Germain Etienne (1781-1859) ; le juriste
Louis Etienne (1799-1850) ; Jean-Baptiste Etienne (1801-1874) supérieur général des
Lazaristes ; le général Jean-François Etienne (1826-1912) ; Georges-Emile Etienne, né en
1830 à Aumale en Seine-Maritime, auteur