Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille EVRARD

De
2 pages
EVRARD

A l’origine — Evrard est issu d’un nom de personne d’origine germanique, Eberhard (de
eber-, le sanglier, et -hard, dur, fort). On compte actuellement plus de 15 000 Evrard en
France. Le Nord/Pas-de-Calais en est le berceau géographique. On compte actuellement
près de 5 300 porteurs de ce nom en Belgique.
Sculpteur entre Rome et Liège — Le sculpteur et statuaire Guillaume Evrard (1710-
1793) est considéré comme l’un des meilleurs sculpteurs liégeois, après Del Court. Il resta
six ans à Rome pour se perfectionner. À son retour en 1746 il fut honoré du titre de
premier sculpteur du prince évêque de Velbruck. Il décora un grand nombre d’églises de
la principauté de Liège, dont l’ancienne cathédrale Saint-Lambert et l’abbaye de Saint-
Hubert.
Images du monde — Jacques Evrard, né à Bruxelles en 1943, suivit une formation de
typographe et d’arts graphiques. Devenu photographe, il a réalisé de nombreux
reportages sur l’environnement et l’architecture et est régulièrement exposé à l’étranger.
Par ailleurs, il collabore avec diverses institutions pour des reportages dans le monde
entier.
Des patrons de mines — Origine géographique oblige, de nombreux Evrard ont dirigé
des houillères ou exploitations minières : Alfred Evrard (1835-1904), qui réorganisa des
mines dans le Pas-de-Calais ; Augustin Evrard (1811-1872), administrateur de houillères,
inventeur de plusieurs instruments de sondage ; Maximilien Evrard (1821-1905), directeur
des mines de charbon du bassin de ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

E
VRARD
A l’origine
— Evrard est issu d’un nom de personne d’origine germanique, Eberhard (de
eber-, le sanglier, et -hard, dur, fort). On compte actuellement plus de 15 000 Evrard en
France. Le Nord/Pas-de-Calais en est le berceau géographique. On compte actuellement
près de 5 300 porteurs de ce nom en Belgique.
Sculpteur entre Rome et Liège —
Le sculpteur et statuaire Guillaume Evrard (1710-
1793) est considéré comme l’un des meilleurs sculpteurs liégeois, après Del Court. Il resta
six ans à Rome pour se perfectionner. À son retour en 1746 il fut honoré du titre de
premier sculpteur du prince évêque de Velbruck. Il décora un grand nombre d’églises de
la principauté de Liège, dont l’ancienne cathédrale Saint-Lambert et l’abbaye de Saint-
Hubert.
Images du monde —
Jacques Evrard, né à Bruxelles en 1943, suivit une formation de
typographe et d’arts graphiques. Devenu photographe, il a réalisé de nombreux
reportages sur l’environnement et l’architecture et est régulièrement exposé à l’étranger.
Par ailleurs, il collabore avec diverses institutions pour des reportages dans le monde
entier.
Des patrons de mines —
Origine géographique oblige, de nombreux Evrard ont dirigé
des houillères ou exploitations minières : Alfred Evrard (1835-1904), qui réorganisa des
mines dans le Pas-de-Calais ; Augustin Evrard (1811-1872), administrateur de houillères,
inventeur de plusieurs instruments de sondage ; Maximilien Evrard (1821-1905), directeur
des mines de charbon du bassin de Saint-Etienne, qui mit au point un nouveau procédé
de lavage du charbon ; etc.
Les Evrard d’Orléans —
Une famille d’artistes réputés au Moyen Age porte ce nom. En
est issu le peintre Evrard d’Orléans, né vers 1270, premier artiste français à obtenir le titre
de “peintre du roi”.
La compagne de Marat —
Fille d’un charpentier en bateaux, Simone Evrard (1764-
1824) habitait à Paris avec sa sœur et son beau-frère, un ouvrier typographe qui
travaillait pour l’impression de L’Ami du peuple, lorsque Marat, traqué, trouva refuge sous
leur toit. Simone s’éprit du pamphlétaire, devint sa maîtresse, et s’installa avec lui rue des
Cordeliers. Simone Evrard se trouvait dans la cuisine lorsque Marat fut assassiné dans sa
baignoire par Charlotte Corday. Cest elle qui empêcha la criminelle de s’enfuir en la
maintenant par les cheveux.
Les Evrard dans l’histoire —
Citons aussi : Guillaume Evrard, théologien du XVème
siècle que l’on a longtemps confondu avec un autre Guillaume Evrard, le juge du procès
de Jeanne d’Arc ; Philippe-Alexis-Edouard Evrard de Fayolle (1862-1913), célèbre érudit
bordelais ; Raoul Evrard (1879-1944), mineur puis député du Pas-de-Calais, qui fit partie
de la Résistance et fut déporté en Allemagne ; l’ingénieur Gaston Evrard, né en 1905, qui
fit carrière à la Société générale des Transports départementaux et en devint le directeur
général en 1960 ; Roger-Ernest Evrard, né en 1925, élu député du Finistère en 1962 ; le
sculpteur Victor Evrard, né en 1807 dans le Pas-de-Calais, qui réalisa deux statues pour
l’hôtel de ville de Paris ; le professeur Philippe Evrard, spécialiste en neuropédiatrie à
l’hôpital Robert Debré à Paris, né en 1942 à Charleroi ; Jean-Jacques et Brigitte Evrard,
designers bruxellois spécialisés dans le packaging de grandes marques internationales ;
Dominique Evrard (1705-1765), dominicain et professeur de théologie ; les deux femmes
peintres Adèle-Agnès (1792-1889), peintre de fleurs et de fruits, et Paula (1878-1927),
peintre de fleurs et de paysages, née à Charleroi, élève de l’Académie des beaux-arts de
Bruxelles ; l’artiste sculpteur Catherine Evrard, née à Uccle en 1967 ; Jacques Evrard,
aussi appelé Perpète, peintre miniaturiste de talent, au service de la famille royale
espagnole, mort en 1727 ; etc.