//img.uscri.be/pth/7ab1a46d0131a903b7c917b1bfd51f78acef5c99
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille FAGE

De
2 pages
FAGE

A l’origine — Fage veut dire “petite hêtraie”. C’est un diminutif dérivant du mot latin
fagea signifiant “plantation de hêtres”. C’est également le nom de plusieurs domaines et
localités situés dans toute la moitié sud de la France. Par extension, ce sont les habitants
de domaines plantés de hêtres ou bien des personnes issues de ces villages qui ont été
les premiers porteurs de ce nom. Les Fage sont près de 1 650 aujourd’hui en France.
Leurs trois premiers départements d’implantation sont la Corrèze, puis, par le jeu des
migrations, la Martinique et Paris.
Une figure de la Corrèze — Emile Fage (1822-1906), né et mort à Tulle, marqua la vie
politique et littéraire de la Corrèze au XIXème siècle. Il obtint la licence de droit à Paris et
fréquenta des écrivains et des hommes politiques : Victor Considérant, Michelet, Edgar
Quinet… Devenu avocat à Tulle en 1847, il alla demander au préfet de remettre sa
démission lors de la révolution de février 1848, mais ne l’obtint pas. Avoué de 1852 à
1876, il redevint avocat de 1876 à 1880. Très présent dans la vie politique, il fut conseiller
municipal de Tulle de 1848 à 1863, adjoint au maire de 1857 à 1863, et aussi candidat
malheureux aux élections législatives de 1871. Conseiller de préfecture de la Corrèze de
1880 à 1891, il fonda et présida la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze en
1878, et fonda le musée de Tulle en 1883. Il a aussi influencé la vie intellectuelle par ses
ouvrages historiques et en ...
Voir plus Voir moins