//img.uscri.be/pth/62e707680b6426059d6ecc63e0969b2332638edf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille FAYARD

De
2 pages
FAYARD

A l’origine — Le nom Fayard vient du latin fagus, hêtre. Il a pu désigner une habitation
aux environs plantés de hêtres et, par extension, ses habitants. Près de 5 000 personnes
portent à l’heure actuelle le nom de Fayard. Les trois départements regroupant le plus de
Fayard sont, dans l’ordre décroissant, la Loire, le Rhône et la Haute-Loire.
Une famille de conseillers au parlement — Originaire de Périgueux et de Bordeaux,
une famille Fayard compta de nombreux conseillers au parlement sur quatre générations.
Raymond de Fayard, premier connu de cette lignée, siégea de 1531 à 1534. Son fils,
François, sieur de Chasseloup, fut conseiller à la cour des aides de Périgueux de 1554 à
1557, entra à la chambre des requêtes du parlement de Bordeaux, puis à la
grand’chambre, de 1561 jusqu’à sa mort en 1570. Il eut un fils, Pierre, conseiller de 1570
à 1590, mort en 1596. Antoine (1575-1631), fils de Pierre, siégea quant à lui plus de
trente ans, de 1598 jusqu’à sa mort. Une branche cousine, originaire de Périgueux,
comportait un Hervé Fayard, bourgeois et marchand de son état, maire de sa ville natale
en 1526. Il eut un fils (ou petit-fils) également prénommé Hervé, qui exerça la médecine
et fit imprimer, en 1548 à Limoges, un ouvrage intitulé : Galien. Sur la faculté des simples
médicaments. Il donna son nom à une rue de Périgueux.
Les éditions Fayard — Arthème Fayard (1836-1895) était tout d’abord employé au
ministère des Finances jusqu’en 1859 où il s’établit éditeur. ...
Voir plus Voir moins