Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille FLAMMARION

De
1 page
FLAMMARION

A l’origine — Ce patronyme est issu du latin flamma, qui signifie petite flamme, et a
donc pu désigner le surnom d’un porteur de flambeau. Les porteurs du nom Flammarion
sont aujourd’hui 250 en France. Leurs deux principaux départements d’implantation sont
la Haute-Marne puis, par le jeu des migrations récentes, la région parisienne.
Les Éditions Flammarion d’hier… — Camille Flammarion (1842-1925) a laissé le
souvenir d’un vulgarisateur scientifique de talent et d’un expérimentateur d’autant plus
méritant qu’il était autodidacte. Né à Montigny-le-Roi (Haute-Marne), il fut apprenti chez
un graveur à Paris, puis employé au bureau des calculs du célèbre astronome Le Verrier.
Il s’y forma aux disciplines scientifiques et publia un premier ouvrage La pluralité des
mondes habités (1862). Devenu calculateur au Bureau des longitudes, il publia Les
habitants de l’autre monde (1863). Il était aussi chroniqueur au Magasin pittoresque, au
Cosmos et au Siècle et donna des conférences à l’Association polytechnique et à l’Ecole
Turgot. Possédant son propre observatoire, il mena des travaux sur les taches solaires, les
éclipses, les comètes, et réalisa des ascensions en ballon, où il rassembla des données sur
les courants atmosphériques et l’hygrométrie. Il créa la Revue mensuelle d’astronomie en
1882, la Bibliothèque scientifique en 1886 et la Société astronomique de France en 1887.
Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer Astronomie populaire (1880), son plus ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi