//img.uscri.be/pth/b4a0a3c23a72666b2acf950d4f858ea4a5d7ac43
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille FREVILLE

De
2 pages
FREVILLE

A l’origine— Le patronyme Fréville traduit la localité d’origine des premiers porteurs du
nom. On trouve en effet plusieurs villages de ce nom, en Seine-Maritime, dans le canton
de Pavilly ; dans les Vosges, dans le canton de Neufchâteau ; et dans le Loiret, dans le
canton de Bellegarde. La France recense aujourd’hui plus de 2 800 porteurs du nom
Fréville. Leur département de plus forte implantation est la Somme.
Le saviez-vous ?— Un Albert de Fréville (1868-1942) a épousé en 1898 Marie de
Montherlant (1872-1941), demi-sœur de Joseph Millon de Montherlant, père de
l’académicien français.
Pour la restauration de la basilique Saint-Denis — Né à Rouen en 1811, Charles-
Ernest de Fréville de Lorme, obtint le diplôme d’archiviste paléographe en 1839. En 1840,
il fut envoyé à Amiens pour rassembler les éléments de la collection des Documents
relatifs à l’histoire du Tiers Etat. L’année suivante, sur la recommandation d’Augustin
Thierry, il fut attaché aux travaux historiques du ministère de l’Instruction publique et de
la Bibliothèque royale et prit part à la préparation du Recueil des lettres missives de Henri
IV . Il fut ensuite chargé des inscriptions sur pierre et sur verre de la basilique de Saint-
Denis et nommé secrétaire de la commission instituée pour la restauration du monument.
En 1847, élu auxiliaire de l’Institut, il fut chargé de continuer la T able chronologique des
diplômes… de Bréquigny. Il était en 1839 l’un des fondateurs de la Bibliothèque de ...
Voir plus Voir moins