Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille FROT

De
2 pages
FROT

A l’origine — Deux étymologies sont possibles. Soit Frot est un nom de localité d’origine
(de l’ancien français fro, terre en friche, puis chemin près de la ville et place
communale). Soit ce patronyme est issu d’un ancien nom de baptême d’origine
germanique, Frotto, de frod-, prudent. Les porteurs du nom Frot sont aujourd’hui plus de
1 400 en France. Leurs trois premiers départements d’implantation sont la Seine-et-
Marne, Paris et le Loiret.
Monsieur le ministre — Né à Montargis dans le Loiret en 1893 et mort à Château-
Landon en Seine-et-Marne en 1983, Eugène Frot était, à l’origine, avocat socialiste. Il
entra au gouvernement aux côtés de Paul-Boncour qui le prit comme sous-secrétaire
d’Etat à la présidence du Conseil. Il devint ensuite ministre et occupa le portefeuille de la
Marine marchande et celui du Travail. A peine fut-il nommé ministre de l’Intérieur qu’il
demanda à Daladier, en 1934, le déplacement de Chiappe à la suite de l’affaire Stavisky.
Les ligues laissèrent alors courir le bruit qu’il allait obtenir leur dissolution, l’agitation
monta, on fusilla les insurgés qui voulaient rompre le barrage protégeant le Palais-
Bourbon. Bien qu’il n’ait pas pris part à ces commandements, on reprocha quand même
au ministre d’avoir téléguidé cette fusillade. Vaincu par les calomnies dont il fut l’objet, il
démissionna avec tout le cabinet.
Vapeurs — Né à Mâcon en 1835, mort à Lorient en 1916, Jean Frot étudia à
Polytechnique et au Génie maritime en 1856. Attaché ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin