//img.uscri.be/pth/5fbb770f52ae95ead8017f0991861dbb3aa09e1a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GALMICHE

De
1 page
GALMICHE

A l’origine — Contrairement à ce que certains ont pu écrire à tort, faisant de Galmiche
un sobriquet signifiant “gâche miche”, c’est-à-dire le surnom d’un mauvais boulanger,
interprétation d’autant plus fantaisiste que la racine gal- au Moyen Âge signifiait « se
réjouir », le nom Galmiche évoque en réalité le lieu d’origine de la famille, l’un des
villages suisses de Galmis, Galmiz ou Kalmiz, près de la frontière française (sans compter
d’autres toponymes suisses formés à partir de cette même racine, et les nombreux lieux-
dits qui y sont dédiés à saint Gall). On suppose que le berceau d’origine serait, parmi tous
ces lieux possibles, le village de Galmis, dont les armoiries présentent de grandes
similitudes avec celles adoptées en France par la famille Galmiche dit Bolot, anoblie sous
Louis XIV . Les 3 200 Galmiche que compte actuellement la France vivent toujours, pour
près de 80 % d’entre eux, en Franche-Comté (surtout en Haute-Saône), donc non loin
de leurs terres d’origine.
Une seule et même origine ? — L’historien et généalogiste Michel Galmiche estime
que tous les différentes familles Galmiche actuelles n’auraient qu’une seule et même
souche, arrivée de Suisse à l’appel des ducs de Bourgogne pour déffricher les Vosges
comtoises. Il a en effet prouvé que tous les Galmiche de France mais aussi ceux de
Belgique, des États-Unis ou du Mexique, descendent, de façon plus ou moins éloignée
dans le temps, de Galmiche de Haute-Saône.Le saviez-vous ?  - ...
Voir plus Voir moins