//img.uscri.be/pth/7be4d11fcd605d2fe6747bb230881b51951b2dc0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GONTIER

De
2 pages
GONTIER
A l’origine — Gontier est issu d’un ancien nom de baptême d’origine germanique
Gunthari (de gund, combat, et hari, armée), largement popularisé par deux évêques du
XIème siècle. Les porteurs du nom Gontier sont aujourd’hui près de 6 330 en France.
Leurs trois premiers départements d’implantation sont le Nord, Paris et les Bouches-du-
Rhône,
Un trouvère du Moyen-Age — Originaire du Hainault, Gontier de Soignies, trouvère de
la fin du XIIème siècle et du début du XIIème siècle, laissa douze chansons notées. Dix-
huit autres chansons d’un certain Gontier sont peut-être de lui.
L’apogée du vitrail à Troyes — Héritier des maîtres de lumière de la Renaissance,
Linard Gontier (v.1566-1641), peintre verrier spécialiste de la grisaille et des miniatures
sur verre actif à Troyes, excella dans l’art du vitrail. Il fut le peintre attitré des églises de
la ville. Il introduisit les émaux et dut sa renommée aux vitraux de l’hôtel de la Compagnie
de l’Arquebuse. Ses fils exerçaient le même métier.
L’art, toujours ! — D’autres Gontier se sont distingués dans les arts et les lettres :
l’acteur de théâtre français Tonon Gontier (1785-1841), pseudonyme de Tonon, Georges
Belloste ; Augustin Gontier (1802-1891), doyen de Changé-Lès-Le-Mans, chanoine de la
cathédrale du Mans et théoricien de la musique ; Mario Gontier, essayiste, historien et
peintre italien né en 1930 ; le linguiste français Dominique Gontier, né au XXème siècle ;
son homonyme Dominique Gontier, galeriste d’art ...
Voir plus Voir moins