//img.uscri.be/pth/220f01de0ba429aa4ef272095b6fa463688a4217
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GREINER

De
2 pages
GREINER

A l’origine — Issu du vieil allemand grînen, tordre la bouche, Greiner a surnommé un
homme grimaçant, grognon, grincheux. Les porteurs du nom Greiner sont actuellement
environ 2 000 en France. Leurs trois premiers départements d’implantation sont le Bas-
Rhin, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.
Au tableau d’honneur de la Grande Guerre — C’est au péril de leur vie que de
nombreux Greiner ont défendu la France durant la Première Guerre mondiale. Parmi eux,
citons, à titre d’exemple, le chef de bataillon au 56ème d’infanterie Charles Greiner,
décoré et cité à l’ordre de l’armée en ces termes : “ A fait preuve de belles qualités
militaires dans la conduite des attaques contre un bois ”.
Que d’artistes ! — De nombreux Greiner se sont illustrés dans les arts. Les peintres
Johann, Hans et Georg I et II Greiner peignirent de 1689 à 1698 les fresques de l’église
collégiale de Klosterneubourg, ainsi que le plafond de l’église paroissiale de Vienne-
Hietzing. Le peintre verrier allemand Johann Greiner réalisa la décoration d’une chope en
1720. Né en 1748 et mort en 1799, le peintre sur porcelaine Johann Andreas Greiner fut
nommé en 1765 l’artiste le plus habile de la manufacture de Volkstedt et reçut le titre de
peintre de la cour. En 1780, il rejoignit la manufacture de Gera. Peintre sur porcelaine,
Johann Friedrich Greiner exécutait son art à la manufacture de Wallendorf. Parmi ses
œuvres, mentionnons un Crucifix et un Couple d’amoureux devant un autel. Originaire ...
Voir plus Voir moins
G
REINER
A l’origine —
Issu du vieil allemand grînen, tordre la bouche, Greiner a surnommé un
homme grimaçant, grognon, grincheux. Les porteurs du nom Greiner sont actuellement
environ 2 000 en France. Leurs trois premiers départements d’implantation sont le Bas-
Rhin, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.
Au tableau d’honneur de la Grande Guerre —
C’est au péril de leur vie que de
nombreux Greiner ont défendu la France durant la Première Guerre mondiale. Parmi eux,
citons, à titre d’exemple, le chef de bataillon au 56ème d’infanterie Charles Greiner,
décoré et cité à l’ordre de l’armée en ces termes : “ A fait preuve de belles qualités
militaires dans la conduite des attaques contre un bois ”.
Que d’artistes ! —
De nombreux Greiner se sont illustrés dans les arts. Les peintres
Johann, Hans et Georg I et II Greiner peignirent de 1689 à 1698 les fresques de l’église
collégiale de Klosterneubourg, ainsi que le plafond de l’église paroissiale de Vienne-
Hietzing. Le peintre verrier allemand Johann Greiner réalisa la décoration d’une chope en
1720. Né en 1748 et mort en 1799, le peintre sur porcelaine Johann Andreas Greiner fut
nommé en 1765 l’artiste le plus habile de la manufacture de Volkstedt et reçut le titre de
peintre de la cour. En 1780, il rejoignit la manufacture de Gera. Peintre sur porcelaine,
Johann Friedrich Greiner exécutait son art à la manufacture de Wallendorf. Parmi ses
œuvres, mentionnons un Crucifix et un Couple d’amoureux devant un autel. Originaire de
Vienne, le peintre de sujets religieux, de scènes de genre et de compositions murales A.
Greiner était très actif au XVIIIème siècle. Il réalisa avec Sambach l’esquisse des
peintures de plafond de l’église de Sloup en Moravie. Né en 1786 à Nuremberg, le
peintre et sculpteur de sujets religieux Christian Gottlieb Greiner travailla surtout sans sa
ville natale. Le peintre sur verre et sur porcelaine allemand Elias Greiner (1793-1864) est
exposé au Conservatoire des arts et métiers de Hambourg. Le peintre allemand H.
Greiner figura à l’exposition de l’académie de Berlin en 1840 avec un paysage et des
portraits miniatures. Le peintre d’histoire, de compositions mythologiques et de portraits
Otto Greiner naquit en 1869 à Leipzig et mourut à Munich en 1916. D’abord lithographe,
il étudia à Munich sous la direction du peintre d’histoire Alexander von Liezen-Mayer. En
1900, il obtint une mention honorable à l’Exposition universelle de Paris. Il réalisa Dante
et Virgile aux enfers, ainsi que Ulysse et les sirènes. Enfin, le sculpteur de portraits
allemand Daniel Greiner, né en 1872 à Pforzheim, exécuta entre autres un portrait de
Philippe de Hesse le généreux.
Vins d’Alsace —
Frédéric Greiner (1871-1927), né à Mittelwihr, reprit le vignoble familial
après des études commerciales et viticoles. Il contribua à la reconstruction du vignoble
alsacien et au maintien de sa qualité, et lutta contre la politique allemande de viticulture
extensive. Il fut fondateur et président de 1913 à 1927 du Syndicat des négociants en
vins et viticulteurs du vignoble alsacien. En 1921, il créa et présida la Société des grands
crus d’Alsace à Paris. Infatigable promoteur des vins d’Alsace, il eut l’initiative de la
création du commerce « La cigogne » à Paris, débitant uniquement des vins d’Alsace, et
participa à plusieurs expositions internationales. Maire de Mittelwihr de 1918 à 1927, il
était aussi membre de la loge maçonnique La Fidélité de Colmar à partir de 1919.
Cinéma ou télévision ? —
De nombreux Greiner se sont illustrés au cinéma ou à la
télévision. Né en 1879 à Vienne, Fritz Greiner a commencé sa carrière d’acteur dans le
film d’aventures de Franz Seitz Das Ende des Abenteuers Paolo de Gaspardo (1920),
avant de tourner dans plus d’une soixantaine de longs-métrages, en treize ans. Samuel
Greiner a écrit plus d’une dizaine de scénarios, pour Baby (1915), The Pipe Dream (1916)
et Love Spasms (1916) d’Harry Myers, ainsi que pour Pots and Poems de Matt Moore
(1917). Enfin, le comédien Jorge Greiner a joué dans une quinzaine de films comme
Gloria del Moncayo (1940), Cristina Guzman (1943), Los Habitantes de la casa dehabitada
(1946) et Un Heredero en apuros (1956).