//img.uscri.be/pth/4763c255aa45a5e47dec27e6304c7ca5dfa81793
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GROULT

De
2 pages
GROULT

A l’origine — Groult correspond à une forme contractée de l’ancien nom de baptême
Géroul, lui-même issu des racines germaniques ger- (lance) et -wulf (loup). Les porteurs
du nom Groult sont actuellement près de 3 650 en France. Leurs deux premiers
départements d’implantation de ce patronyme bien normand sont la Manche et la Seine-
Maritime.
Un valeureux soldat — Jean-Louis Groult, né en 1793, fils de Jean Groult et de Marie-
Madeleine-Louise Lefebvre, entra dans les armées de Napoléon en 1813. Il soutint le
blocus de Magdebourg et le blocus de Hambourg. Puis sa compagnie fut dirigée sur un
village où se trouvaient des soldats capturés par les Russes. Groult fut envoyé avec un
détachement pour libérer les prisonniers. Après un combat opiniâtre, il revint seul avec
un trompette de sa compagnie, mais avec vingt-deux prisonniers, remis au quartier
général de l’empereur établi aux environs de Waterloo. Après plusieurs batailles, il ne
restait plus de sa compagnie que treize hommes, lui compris. Il fut finalement renvoyé
dans ses foyers.
Fémina — Née en 1920, Benoîte Groult collabora en tant que journaliste à plusieurs titres
de presse comme Elle ou Parents. Romancière féministe, elle a publié Le féminin pluriel
(1965), Ainsi soit-elle (1975) ou Cette mâle assurance, une anthologie de la misogynie
(1993). Veuve du journaliste Georges de Caunes, elle a intégré le jury du prix littéraire
Fémina en 1979 et a présidé la commission pour la féminisation des noms de métiers ...
Voir plus Voir moins