//img.uscri.be/pth/4e51dd70f372b7bbeb8242ae797ef3176bc3614a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GUIGUES

De
1 page
GUIGUES

A l’origine — Le patronyme Guigues vient du nom de personne d’origine germanique
Wigo (construit à partir de la racine wig-, combat). Cette forme orthographique est
presque trois fois moins portée que la variante Guigue : un millier de personnes
seulement. On les trouve quasiment toutes en Provence.
Une famille d’anciens souverains — Porté par les anciens souverains du Dauphiné, le
nom de Guigues fut transmis de génération en génération. Premier comte d’Albon et
fondateur du Dauphiné, Guigues Ier, dit le Vieux naquit vers l’an mil et eut trois enfants,
dont Guigues II le Gras, qui lui succéda. Né vers 1025, il mourut entre 1077 et 1079 et
fut inhumé au prieuré de Saint-Robert de Cornillon, près de Grenoble, qu’il avait fondé
en 1070. Son fils, Guigues III, naquit entre 1050 et 1060. Il eut au moins cinq enfants,
parmi lesquels Guigues IV , né vers 1090, qui lui succéda. Il fut tué en 1142 lors d’un
combat qui l’opposait à son beau-frère, le comte de Savoie. Son fils, Guigues V , né vers
1120, fut le dernier comte d’Albon. Décidé à venger son père, il ravagea les terres du
comte de Savoie, en 1153, avant de conclure avec lui une paix honorable. Il mourut en
1162, sans fils. Sa veuve se remaria avec Hugues III de Bourgogne, en 1183, union de
laquelle sortit un fils, le dauphin André ou Guigues-André. Le fils de ce dernier, Guigues
VI, fut dauphin du Viennois. Mort en 1270, il fut le premier à adopter dans ses armes le
dauphin, substitué au château surmonté de ...
Voir plus Voir moins