//img.uscri.be/pth/6cf8a72a928624851f0adf4be0f468007de50b3d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille HERVOUET

De
2 pages
HERVOUET

A l’origine — Hervouet provient du nom de baptême breton Hervé, lui-même issu d’un
ancien nom de personne breton, Haerveu, qui signifiait “actif au combat”. Les Hervouet
sont près de 4 000 aujourd’hui en France. Leurs premiers départements d’implantation
sont la Loire-Atlantique et la Vendée.
Des figures du soulèvement vendéen — Les frères Hyacinthe, Joseph et Prudent
Hervouët de la Robrie étaient les fils du lieutenant Pierre Hervouët de la Robrie, officier
du régiment de grenadiers de Nantes qui fut, durant la Révolution, capturé par le
général républicain Haxo en 1793 et guillotiné avec son épouse l’année suivante. Les trois
frères prirent part au soulèvement vendéen et devinrent les principaux adjoints de
Charette, le “ roi de la Vendée ”. Hyacinthe devint major général des armées de Charette,
Prudent aide de camp du chef royaliste et Joseph chef de sa cavalerie. Joseph se noya au
large de Noirmoutier, alors qu’il rentrait d’une mission en Angleterre, en 1795. La même
année, Prudent fut tué lors d’un combat à La Thibaudière. Quant à Hyacinthe, il fut, à la
chute du Premier Empire, suspecté d’avoir livré Charette aux républicains mais fut
finalement innocenté. Fidèle aux Bourbons, il hébergea la duchesse du Berry lors du
soulèvement légitimiste de 1832. Cette révolte tourna au fiasco et, après l’arrestation de la
duchesse, la propriété de Hyacinthe fut mise à sac par les troupes fidèles à Louis-
Philippe. Les soldats traquèrent l’ancien compagnon de ...
Voir plus Voir moins