//img.uscri.be/pth/9e14672327506eb02163cdef020d7ad1eff06cdd
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille HOFF

De
2 pages
HOFF
A l’origine — Hoff signifie cour, ferme en vieux-haut-allemand et indique ainsi la
localisation initiale de la famille ou bien a désigné le propriétaire d’une ferme. Les Hoff
sont plus de 2 300 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers départements
d’implantation sont curieusement très dispersés puisqu’il s’agit du Bas-Rhin, de la
Guadeloupe et de la Marne.
Au tableau d’honneur de la Grande Guerre — De nombreux Hoff ont combattu
durant la Première Guerre mondiale, n’hésitant pas à mettre leur vie en jeu dans les
tranchées. Parmi eux, évoquons, à titre d’exemple, le lieutenant colonel au 153ème
d’infanterie AFJ Hoff, décoré et cité à l’ordre de l’armée en ces termes : “ A conduit son
régiment avec un sang-froid, un entrain, une énergie remarquables à l’attaque d’un
village et a été grièvement blessé au cours de cette attaque. A fait preuve des plus belles
qualités militaires à la tête de son régiment qu’il a commandé avec beaucoup de
distinction et de bravoure ; l’a conduit avec sang-froid et énergie à différents combats, en
particulier le 25 septembre, où il a mené l’attaque d’une localité avec un entrain et une
énergie remarquables. A été grièvement blessé ”.
Que d’artistes ! — De nombreux Hoff ont su se faire remarquer dans l’histoire de l’art.
Mort en 1592 à Kassel, Jost von Hoff peignit une série de portraits au château de Kassel.
Le peintre allemand Heinrich Hoff travaillait pour un couvent dominicain où il peignit Saint
Dominique en 1734. Le graveur et ...
Voir plus Voir moins
H
OFF
A l’origine — Hoff signifie cour, ferme en vieux-haut-allemand et indique ainsi la
localisation initiale de la famille ou bien a désigné le propriétaire d’une ferme. Les Hoff
sont plus de 2 300 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers départements
d’implantation sont curieusement très dispersés puisqu’il s’agit du Bas-Rhin, de la
Guadeloupe et de la Marne.
Au tableau d’honneur de la Grande Guerre —
De nombreux Hoff ont combattu
durant la Première Guerre mondiale, n’hésitant pas à mettre leur vie en jeu dans les
tranchées. Parmi eux, évoquons, à titre d’exemple, le lieutenant colonel au 153ème
d’infanterie AFJ Hoff, décoré et cité à l’ordre de l’armée en ces termes : “ A conduit son
régiment avec un sang-froid, un entrain, une énergie remarquables à l’attaque d’un
village et a été grièvement blessé au cours de cette attaque. A fait preuve des plus belles
qualités militaires à la tête de son régiment qu’il a commandé avec beaucoup de
distinction et de bravoure ; l’a conduit avec sang-froid et énergie à différents combats, en
particulier le 25 septembre, où il a mené l’attaque d’une localité avec un entrain et une
énergie remarquables. A été grièvement blessé ”.
Que d’artistes ! —
De nombreux Hoff ont su se faire remarquer dans l’histoire de l’art.
Mort en 1592 à Kassel, Jost von Hoff peignit une série de portraits au château de Kassel.
Le peintre allemand Heinrich Hoff travaillait pour un couvent dominicain où il peignit Saint
Dominique en 1734. Le graveur et lithographe allemand Johann Nikolaus Hoff (1798-
1873) était l’élève de Van Müller. Parmi ses œuvres, mentionnons La Madone, La Mise au
tombeau et La Vierge, l’enfant et sainte Catherine. Le peintre allemand d’histoire et
d’architecture Conrad Hoff (1816-1883) étudia aux académies de Dresde et de Munich.
Citons de lui Le Matin après le banquet ou Intérieur du château de Würzburg. Né en
1832 à Francfort et mort là en 1913, le peintre et critique d’art Friedrich Hoff réalisa des
paysages et des vues de monuments. Le sculpteur Philipp Hoff, né à Francfort en 1833,
exécuta Saint Marc à l’église de Nied. Peintre de genre et portraitiste, l’allemand Jakob
Hoff (1838-1892) exposa à Amsterdam et à Londres, à la Royal Academy en 1877. Le
peintre de genre, de figures et de paysages Carl Heinrich Hoff naquit en 1838 à Manheim
et mourut à Karlsruhe en 1890. Elève de l’Ecole des beaux-arts de Karlsruhe entre 1855
et 1858, il étudia ensuite, de 1858 à 1861, à l’Académie de Düsseldorf. Il a obtenu des
médailles à Berlin, Vienne, Londres, Munich et Melbourne. Son fils du même nom (1866-
1804) était portraitiste, peintre de genre et graveur. Le dessinateur, graveur et
miniaturiste Carl Hoff, née en 1862 à Dresde, était l’élève de Wendelstadt à Francfort. Le
peintre hollandais de paysages et de fleurs Adriaan Van T’ Hoff (1893-1939) réalisa entre
autres Le Tir à l’arc, Roses et pivoines dans un vase, San Domenico près de Florence et
Nature morte de fleurs. Né en 1912, le peintre de paysages américain Margo Hoff a peint
Dans la cathédrale.
Le sergent Hoff —
Ignace Hoff, né à Marmoutier en 1936, a connu une immense
célébrité pour ses exploits militaires accomplis lors du siège de Paris par les Allemands en
1870. Ayant appris que son père avait été abattu par les Allemands à Marmoutier, ce qui
se révéla faux, il décida de se venger et mena des coups de main meurtriers dans les
lignes allemandes. Posté près de Vincennes, il se glissait chaque nuit, armé d’un long
couteau et d’un pistolet, égorgeant ou abattant les sentinelles ennemies. On lui attribua
plus de trente ennemis tués. Il finit par être fait prisonnier, mais se fit passer pour un
certain Wolff de Marmoutier, ce qui convainquit les Allemands. Libéré au bout de quatre
mois, il fut incorporé dans l’armée des Versaillais où il eut un bras fracassé. Sur ordre
exprès du président Mac Mahon, il fut nommé gardien de la colonne Vendôme, puis de
l’Arc de Triomphe. Ce héros modeste fut invité partout et eut les honneurs de la presse.
Sarah Bernhardt sculpta son buste, Berthier peignit son portrait. Il eut des funérailles
grandioses en 1902 et une statue fut commandée à Bartholdi pour sa tombe au Père-
Lachaise.