//img.uscri.be/pth/efb1390d45e33e257de5acaf1a3796d2ff664b97
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille LASSALLE ou LASSALE

De
2 pages
LASSALLE ou LASSALE

A l’origine — Le mot salle désignait une maison disposant d’une très grande pièce. Les
lieux-dits Salle, Lassalle, Lasalle ou Lassale, qui en dérivent, sont très nombreux en
France. Leur nom est passé par extension à leurs habitants ou à ceux qui en étaient
originaires. On recense actuellement, sur l’ensemble du territoire, 9 600 Lassalle ou La
Salle et 1 200 Lassale majoritairement dans le Lot.
La loi d’airain des salaires — L’avocat Ferdinand Lassalle, né à Breslau en 1825, devint
célèbre en défendant la comtesse von Hatzfeld en procès contre son mari. Mais il se lia
d’amitié avec Proudhon et Marx, et fut écroué en 1848 pour sa participation au
mouvement révolutionnaire à Düsseldorf. En 1859, il fit l’éloge de l’unité allemande dans
La Guerre d’Italie et la mission de la Prusse et se rallia du côté de Bismarck. Déçu par la
mollesse des progressistes prussiens, il entreprit de fonder un nouveau parti, mais fut mis
en prison suite à l’exposé public de son programme intitulé De l’étroite union qui existe
entre l’histoire de l’époque contemporaine et l’idée de la classe ouvrière (1862). Il créa,
en 1863, l’Association générale des travailleurs allemands. En faveur de La Loi d’airain des
salaires, son socialisme se voulait antibourgeois et autoritaire. Il mourut en 1864, suite à
un duel que lui avait inspiré une passion déçue.
Un collaborateur de Delacroix — Le peintre d’histoire auscitain Gustave Lassalle-
Bordes (1814-1868) fut l’élève de Delaroche ...
Voir plus Voir moins
L
ASSALLE ou LASSALE
A l’origine —
Le mot salle désignait une maison disposant d’une très grande pièce. Les
lieux-dits Salle, Lassalle, Lasalle ou Lassale, qui en dérivent, sont très nombreux en
France. Leur nom est passé par extension à leurs habitants ou à ceux qui en étaient
originaires. On recense actuellement, sur l’ensemble du territoire, 9 600 Lassalle ou La
Salle et 1 200 Lassale majoritairement dans le Lot.
La loi d’airain des salaires —
L’avocat Ferdinand Lassalle, né à Breslau en 1825, devint
célèbre en défendant la comtesse von Hatzfeld en procès contre son mari. Mais il se lia
d’amitié avec Proudhon et Marx, et fut écroué en 1848 pour sa participation au
mouvement révolutionnaire à Düsseldorf. En 1859, il fit l’éloge de l’unité allemande dans
La Guerre d’Italie et la mission de la Prusse et se rallia du côté de Bismarck. Déçu par la
mollesse des progressistes prussiens, il entreprit de fonder un nouveau parti, mais fut mis
en prison suite à l’exposé public de son programme intitulé De l’étroite union qui existe
entre l’histoire de l’époque contemporaine et l’idée de la classe ouvrière (1862). Il créa,
en 1863, l’Association générale des travailleurs allemands. En faveur de La Loi d’airain des
salaires, son socialisme se voulait antibourgeois et autoritaire. Il mourut en 1864, suite à
un duel que lui avait inspiré une passion déçue.
Un collaborateur de Delacroix —
Le peintre d’histoire auscitain Gustave Lassalle-
Bordes (1814-1868) fut l’élève de Delaroche et de Larivière avant de devenir le
collaborateur du célèbre Delacroix entre 1838 et 1852. Baudelaire appréciait les talents de
cet artiste en particulier les tons “équivoques” de sa Mort de Cléopâtre conservée
aujourd’hui au musée d’Autun. Il est naturellement représenté au musée d’Auch où l’on
peut admirer ses Fruits et gibiers et le Portrait de Blaise de Monluc.
Un nouveau combattant qui défend les anciens —
Né en 1882 à Soustons dans les
Landes, docteur en droit, fonctionnaire des finances, Jean-Robert Lassalle fut blessé une
première fois lors de la bataille de la Marne, ainsi qu’au chemin des Dames en 1917.
Député radical socialiste, il s’occupa ensuite des invalides de guerre et des anciens
combattants et occupa trois mois la fonction de ministre des pensions, en 1938. Un an
plus tard, il s’engageait volontairement dans un régiment d’infanterie. Il trouva la mort au
front à Chéméry-sur-Bar dans les Ardennes, en 1940.
Tous types d’art… —
Quelques Lassalle se sont illustrés dans les arts. Le peintre de
genre et illustrateur Louis Simon Lassalle, né en 1810 à Paris, élève de Paris et de Müller,
exposa au Salon de Paris dans les années 1850-1870. Son fils, né en 1839 à Paris, Camille
Léopold, étudia sous sa direction avant de figurer au Salon de Paris, de 1864 à 1889.
Parmi ses tableaux : La Mariée, Orphelines, La Réponse, La Veillée et Les Laveuses. Natif
de Bordeaux (1813), mort en 1871, le lithographe et peintre de portraits et de genre
Emile Lassalle se forma aux côtés de Lacour. Il a exécuté La Becquée, Sapho ou La
Source. Enfin, né et mort à Auch, le peintre d’histoire et de natures mortes Gustave
Lassalle (1814-1886) figura au Salon de Paris de 1835 à 1868 et y décrocha une médaille
en 1847. Il travailla avec Delacroix de 1835 à 1852. Baudelaire avait apprécié sa toile La
Mort de Cléopâtre.
Des hommes politiques —
De nombreux Lassalle ont participé à la vie politique,
comme : Jean-Baptiste Lassalle, maire de Dax en 1801 ; N. Lassalle, maire de Terre-de-
Haut (Guadeloupe) en 1836 ; Charles-Gusman Lassalle, maire de la même ville en 1855 et
1857 ; Gustave Lassalle, maire de Soustons (Landes) de 1905 à 1919 ; Georges Lassalle,
maire de Boucau (Pyrénées-Atlantiques) en 1930-1931, secrétaire régional du Parti
communiste, résistant fusillé par les Allemands à Brantôme en Dordogne ; Jules Lassalle,
élu maire de Fourmies (Nord) en 1977 ; François Lassalle, élu maire de Villeneuve-sur-
Auvers en 2001 ; Jean-Claude Lassalle, élu maire de Cazalis (Gironde) en 2001 ;