//img.uscri.be/pth/1033c655836c185abe8ac44825134b2358a10c8a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille LE BON (à rédiger seulement en 2 mots)

De
1 page
LE BON (à rédiger seulement en 2 mots)

A l’origine — Deux explications sont possibles. Soit Le Bon est la traduction du breton Le
Mat qui signifie le bon, mais aussi le chanceux. Soit ce patronyme est l’équivalent du
français Lebon, et a été attribué comme surnom à un homme brave (de l’ancien français
bon, brave). Les Le Bon sont près de 1 550 aujourd’hui en France, presque tous
implantés dans les Côtes-d’Armor, puis maintenant, par le jeu des migrations, en région
parisienne.
La psychologie des foules — Né dans la région parisienne, Gustave le Bon (1841-
1931) obtint un doctorat de médecine en 1866. Après ses études, il effectua durant une
quiznaine d’années une série de voyages en Europe, en Asie et en Afrique-du-Nord. De
ces périples, il publia plusieurs ouvrages comme Les Premières civilisations de l’Orient, La
Civilisation des Arabes et Les Civilisations de l’Inde. Cependant, Le Bon se passionna dans
l’analyse comportementale des peuples. En 1894, il sortit son premier véritable succès,
Les Lois psychologiques de l’évolution des peuples, suivi l’année suivante de son ouvrage
le plus célèbre, La psychologie des foules, analyse des phénomènes et des déterminismes
collectifs inconscients. Cette somme circula dans le monde entier et rencontra une grande
attention des idéologues totalitaires fascistes et bolcheviques mais également de la part
des spécialistes des médias et de la publicité. Intellectuel reconnu, il fut l’un des acteurs
de la vie vie littéraire et ...
Voir plus Voir moins