//img.uscri.be/pth/ac52d803dc3727fc3caf2450431ecdb09419816a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille LEDRU

De
1 page
LEDRU

A l’origine — Ledru surnommait au départ un homme fort, robuste et vigoureux. Les
porteurs de ce nom sont actuellement environ 4 000 en France. Leurs deux premiers
départements d’implantation sont le Pas-de-Calais et l’Oise.
Des artistes à foison — De nombreux Ledru se sont illustrés dans les arts.
Mentionnons : le peintre de sujets de genre et de portraits Hilaire Ledru (1769-1840),
autodidacte qui exposa au Salon de Paris entre 1795 et 1824 ; le peintre de sujets
militaires Albert-Ferdinant Ledru, né en 1848, élève de Tiremois qui exposa au Salon de
Paris en 1876 et obtint une médaille de troisième classe en 1894 ; le sculpteur Auguste
Ledru (1860-1902), sociétaire des Artistes français, qui figura au salon de ce
groupement ; le peintre Louis-Léon Ledru, élève de Levasseur qui exposa surtout des
aquarelles et des dessins au Salon à partir de 1879 ; enfin, le sculpteur Léonie Ledru,
sociétaire des Artistes français en 1894 qui exposa au salon de ce groupement.
Un professeur sarthois — André-Pierre Ledru naquit à Chantenay dans le Maine en
1761. Vicaire au commencement de la Révolution, il prêta serment à la constitution civile
du clergé en 1791, ce qui lui valut d’être nommé curé de la paroisse du Pré au Mans.
Rejoignant sa famille à Chantenay lors de l’abolition absolue de toute religion, il trouva
refuge à Paris, sa vie étant en danger dans son département natal de la Sarthe. Il partit
alors aux Antilles lors de l’expédition du capitaine Baudin en qualité de ...
Voir plus Voir moins