Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 1,50 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

L
EFEBVRE
A l’origine —
Lefebvre, Lefeuvre, Lefevre viennent du mot fèvre, qui désignait en ancien
français le forgeron. La France compte actuellement près de 81 000 Lefebvre. Les trois
départements les plus peuplés sont le Nord, le Pas-de-Calais et la Seine-Maritime. Plus de
6 600 personnes portent aujourd’hui ce nom en Belgique : 5 000 sous la forme
orthographique Lefebvre, 1 600 sous celle de Lefèbvre.
L’époux de Madame Sans-Gêne
— Fils d’un meunier, général de division victorieux à
Fleurus, François-Joseph Lefebvre (1755-1820) appuya fortement Bonaparte lors du coup
d’Etat du 18 brumaire en faisant envahir la salle du conseil des Cinq-Cents par ses
grenadiers. Maréchal d’Empire (1807), il fit capituler Dantzig ce qui lui valut le titre de
duc. Chef de la garde impériale en 1812-1814, il se rallia cependant à Louis XVIII qui le
nomma pair de France. Trivial dans ses allures et son langage, il avait épousé en 1783 la
blanchisseuse de sa compagnie, popularisée par la comédie de Sardou sous le nom de
Madame Sans-Gêne.
Peintres et orfèvres —
Les artistes du nom de Lefebvre sont légion. Evoquons-en ici
quelques-uns : le peintre de portraits, de figures et de paysages Maurice Lefebvre, né en
1873, professeur à l’Ecole des beaux-arts de Saint-Gilles ; le peintre Victor Lefebvre, né
en 1912, membre du Cercle international des amis de la fantasmagie ; le peintre Laurent
Lefebvre (1786-1815), auteur d’un portrait en pied de Guillaume Ier, roi des Pays-Bas ; le
peintre et graveur Valentin Lefebvre, dit de Bruxelles (1640-1681) ; l’orfèvre Charles
Lefebvre (1650-1694), originaire de Tournai, spécialisé dans l’orfèvrerie religieuse et ses
trois fils Garpard-François (1674-1757), Piat-François (1684-1728) et Jacques (1691-1765)
qui suivirent tous les trois la même voie ; …
Un avatar des Gobelins
— Le baron Léopold Henri Joseph Lefebvre (1769-1844)
s’intéressa dès l’âge de quinze ans aux affaires commerciales et à l’industrie. Cinq ans
plus tard, il dirigeait de main de maître sa propre manufacture de tapis : la firme
Lefebvre-Delescole. La qualité de ses tapis allant croissant, le prestige de sa maison la
faisait comparer à celle des Gobelins. La reconnaissance publique de la ville de Tournai
pour avoir relevé l’industrie locale le poussa vers des rôles politiques. Il devint entre
autres membre du Congrès national de 1830.
Mort en mer
— Général de brigade, le comte Charles Lefebvre-Desnouettes (1773-1822)
est l’aide de camp puis l’écuyer de Bonaparte en 1807. Commandant des chasseurs à
cheval de la garde impériale, il escorta l’empereur déchu jusqu’à l’île d’Elbe. Aux Cent-
Jours, il tenta de s’emparer de l’arsenal de La Fère. Napoléon le récompensa en le créant
pair de France. Condamné à mort par contumace au retour des Bourbons, il se réfugia
en Amérique. Gracié en 1821, il voulut rentrer en France l’année suivante à bord de
l’Albion mourut dans le naufrage du bateau au large de l’Irlande.
Il saborde ses navires —
Conseiller d’Etat, Antoine Lefèbvre de la Barre (1620-1690)
était lieutenant général des Antilles lorsqu’éclata la guerre contre les Anglais. Il organisa
la résistance et rassembla une division navale qui attaqua victorieusement l’amiral
Willoughby en 1667. Hélas, un mois plus tard, il fut écrasé par le feu des vaisseaux de
ligne anglais à Saint-Pierre de la Martinique. Afin de ne pas laisser à l’ennemi ses navires,
il prit alors la décision de les saborder. Il termina sa carrière en Guyane.
Les Lefebvre dans l’histoire —
Citons aussi, entre autres personnages célèbres : le
sculpteur Guillaume Lefebvre, mort en 1476, également fondeur en laiton et spécialisé
dans l’art religieux ; le chroniqueur Jean Lefebvre, né en 1476, auteur des Grandes
chroniques du Hainaut écrites entre 1522 et 1532 ; Tannegui Lefebvre (1615-1672),
professeur à l’académie réformée de Saumur ; sa fille Anne Lefebvre-Dacier (1647-1720),
traductrice d’Homère prenant le parti des Anciens dans la querelle les opposant aux