//img.uscri.be/pth/e13ae15dcb1b018e95909b4c719e9d6643da5b76
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille MAUPIN

De
1 page
MAUPIN

A l’origine — Maupin est un nom de localité d’origine évoquant la présence d’un
« mauvais pin », peut-être un arbre frappé par la foudre. Les porteurs du nom Maupin
sont aujourd’hui près de 1 850 en France. Leurs trois premiers départements
d’implantation sont la Somme, la Vienne et Paris.
Les frasques du chevalier de Maupin — Julie d’Aubigny, née en 1670, était la fille de
Gaston d’Aubigny, grand écuyer de France, chargé de la formation des pages de Louis
XIV . La jeune fille reçut une éducation en tout point semblable à celle de ces jeunes
apprentis. Elle se familiarisa avec l’escrime, les lettres, la danse, la grammaire et le
dessin, s’illustra par sa dextérité à l’épée et… par les bagarres qu’elle provoqua avec de
jeunes aristocrates parisiens ! Elle tomba amoureuse d’un professeur d’escrime nommé
Sérannes, duelliste émérite surveillé par le chef de la police, le lieutenant général de La
Reynie, qui souhaitait réprimer la pratique du duel. Le couple s’enfuit de la capitale et
s’établit à Marseille. Pour subvenir à ses besoins, Julie de Maupin se fit escrimeuse et
chanteuse. C’est à cette époque que la jeune femme prit l’habitude de se vêtir en
homme. Ses prouesses à l’épée, sa propension à vider des bouteilles de vins dans des
auberges mal famées et son langage de charretier firent naître des soupçons sur sa
féminité, certains affirmant qu’elle était en réalité un garçon ! Acceptée à l’Académie de
musique de Pierre Gaultier, ami de Lully, elle débuta une ...
Voir plus Voir moins