//img.uscri.be/pth/884ca3e34e1f0c409facc311918d2496e983fe75
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille MÉTIVIER

De
2 pages
M É T I V I E R

A l’origine — Ce patronyme de l’Ouest de la France désignait à l’origine un
moissonneur. On dénombre environ 5 300 porteurs de ce nom de famille aujourd’hui en
France. Leurs trois principaux départements d’implantation sont respectivement la Sarthe,
le Maine-et-Loire et l’Indre-et-Loire.
Un grand avocat — Thomas Métivier, né à Angers en 1772, est l’un des grands avocats
et juristes français de la fin du XVIIIème siècle. Engagé volontaire dans les troupes
révolutionnaires de l’Anjou en 1789, il quitta l’armée pour rentrer dans la nouvelle école
centrale d’Angers et obtint son diplôme d’avocat. Il devint le plus célèbre avocat de la
région, titulaire de la chaire de procédure civile et de législation criminelle à l’université de
Poitiers. Elu conseiller municipal d’Angers (1814) et conseiller général de la Vendée (1815)
il fut, malgré ses talents, suspendu par les autorités après la restauration de la
monarchie.
Les Métivier en 1914-1918 — Plusieurs porteurs du nom ont participé à la Grande
Guerre. Parmi eux, mentionnons à titre d’exemple le chef de bâtiment au 282ème
d’infanterie Félix Métivier. D’après la citation à l’ordre de l’armée qui lui fut consacrée, cet
“officier d’une rare valeur” fit preuve “en toutes circonstances du plus beau calme et de
la plus louable bravoure”. Il fut blessé mortellement “en se portant dans une tranchée de
première ligne, sous un feu violent d’artillerie pour mettre lui-même ses hommes dans
une position moins meurtrière” ...
Voir plus Voir moins