//img.uscri.be/pth/2aa8f3affdb59e553411db1b168f25d89d671d81
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille MOSNIER

De
2 pages
MOSNIER

A l’origine — Ce patronyme a deux significations possibles : il désignait soit un
monnayeur, soit un meunier. On trouve aujourd’hui en France 2 700 Mosnier, Leurs trois
premiers départements d’implantation sont l’Allier, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire.
Toute une famille — Antoine Mosnier de Planeaux était dans la première moitié du
XVIème siècle seigneur du château de Planeaux, sis à Thiviers, érigé au début du
XVIème siècle. Son fils Adhémar Mosnier devint seigneur de Planeaux, vicomte de
Limoges puis conseiller du roi de Navarre. En 1541, il rendit hommage au roi pour ses
possessions de Planeaux. Il participa à l’inventaire du château de Montignac, avant qu’il
ne soit vidé de ses trésors d’archives. François de Mosnier de Moulinbati, l’un de ses
descendants, né à Bussière-Galant (Haute-Vienne), servit six ans dans le régiment de
Custine-Dragons, puis fut employé à la compagnie de Villeroy comme garde du corps en
1759, avant d’être fait chevalier de Saint-Louis en 1779.
Une dynastie d’artistes — Jean Mosnier (1600-1656) était le fils et le petit-fils de
peintres verriers renommés. Bénéficiant d’une bourse, il étudia en Italie où il se lia
d’amitié avec Poussin. De retour en France, il signa quelques vitraux d’église à Paris et
livra de nombreux tableaux pour le palais du Luxembourg. Puis il se retira dans sa ville
natale, Blois, et réalisa une œuvre conséquente pour des villes et châteaux de la Loire.
Son fils aîné, Jacques Mosnier, mort vers 1681, étudia la ...
Voir plus Voir moins