//img.uscri.be/pth/97ea49841f44777f30f905169c8eedb5b6790bea
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille OLIVA

De
1 page
OLIVA

A l’origine — Oliva : voici un surnom qui désignait les marchands ou les producteurs
d’olives ! Les porteurs du nom Oliva sont près de 2 500 en France. Leurs trois premiers
départements d’implantation sont les Bouches-du-Rhône, la Haute-Corse et le Var.
La querelle des rites — Giovanni Paolo Oliva, né à Gênes en 1600 et mort à Rome en
1681, onzième général des jésuites, fut général de la compagnie de Jésus en 1664 et
troublé, durant son généralat, par la querelle des rites et l’affaire du probabilisme,
doctrine que le pape désirait voir abandonnée par les jésuites.
Que d’artistes ! — De nombreux Oliva se sont illustrés dans les arts. Le miniaturiste et
cartographe Joannes Oliva a crée un album contenant dix cartes des côtes d’Europe et
d’Italie exécutées vers 1613. Né en 1823 à Saillagouse dans les Pyrénées-Orientales et
mort en 1890 à Paris, le sculpteur Alexandre Joseph Oliva étudia sous la direction de
Delestre. Il débuta au Salon de Paris en 1849 avant d’obtenir une médaille en 1855 à
l’Exposition universelle. Ses principales œuvres sont Le Comte de Villèle conservé au
ministère des Finances, Napoléon III pour le foyer du nouveau vaudeville et Colbert, pour
l’Ecole Colbert. Le peintre de genre, de scènes et de paysages animés du XIXème siècle
Frederico Oliva a réalisé de nombreuses œuvres parmi lesquelles L’Heure de la pitance,
Après le bal, Pensées lointaines et L’Epoque de la moisson. Peintre d’histoire, de
compositions animées, d’intérieurs, de figures, de ...
Voir plus Voir moins