//img.uscri.be/pth/ee0d383816a86c402a7ae727b9a9891b03baa1f5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille PHILIBERT

De
2 pages
PHILIBERT

A l’origine — Philibert vient tout simplement du même nom de baptême d’origine
germanique, composé de fili-, beaucoup, et de -berht, brillant. Les Philibert sont plus de
5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers départements d’implantation sont la
Saône-et-Loire, le Rhône et la Loire.
Ce sont ceux du maquis… — Fernand Philibert (1901-1989), né à Rians (Var),
cordonnier et militant communiste, fut membre du comité régional du PC et secrétaire du
syndicat CGT des ouvriers tanneurs. Interné en Haute-Vienne en 1941, il s’évada en 1943
et commanda un détachement de francs-tireurs autonomes à Farsac. Le 6 février 1944,
sa brigade fut encerclée par une compagnie de SS suite à une dénonciation et il parvint
à sauver presque tous ses hommes. Le 26 juin 1944, il fut nommé chef du secteur Est de
la Haute-Vienne et commanda 3 600 résistants qui participèrent à la libération de
Limoges. Revenu à son ancien métier de tanneur, il fut licencié en 1956.
La Terre brûle-t-elle ? — Cédric Philibert, né à La Tronche (Isère) en 1954 et diplômé
de l’IEP de Grenoble, a été journaliste à Libération et collaborateur à Géo et à L’Express.
Passionné par les questions environnementales, il a débuté comme chargé de mission au
cabinet du ministre de l’Environnement Brice Lalonde en 1988. Devenu consultant en
1990, il a été conseiller du directeur de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de
l’énergie de 1992 à 1998, consultant au programme des Nations unies ...
Voir plus Voir moins
P
HILIBERT
A l’origine —
Philibert vient tout simplement du même nom de baptême d’origine
germanique, composé de fili-, beaucoup, et de -berht, brillant. Les Philibert sont plus de
5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers départements d’implantation sont la
Saône-et-Loire, le Rhône et la Loire.
Ce sont ceux du maquis… —
Fernand Philibert (1901-1989), né à Rians (Var),
cordonnier et militant communiste, fut membre du comité régional du PC et secrétaire du
syndicat CGT des ouvriers tanneurs. Interné en Haute-Vienne en 1941, il s’évada en 1943
et commanda un détachement de francs-tireurs autonomes à Farsac. Le 6 février 1944,
sa brigade fut encerclée par une compagnie de SS suite à une dénonciation et il parvint
à sauver presque tous ses hommes. Le 26 juin 1944, il fut nommé chef du secteur Est de
la Haute-Vienne et commanda 3 600 résistants qui participèrent à la libération de
Limoges. Revenu à son ancien métier de tanneur, il fut licencié en 1956.
La Terre brûle-t-elle ? —
Cédric Philibert, né à La Tronche (Isère) en 1954 et diplômé
de l’IEP de Grenoble, a été journaliste à Libération et collaborateur à Géo et à L’Express.
Passionné par les questions environnementales, il a débuté comme chargé de mission au
cabinet du ministre de l’Environnement Brice Lalonde en 1988. Devenu consultant en
1990, il a été conseiller du directeur de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de
l’énergie
de
1992 à
1998,
consultant au
programme
des Nations unies pour
l’environnement de 1998 à 2000 et administrateur principal à l’Agence internationale de
l’énergie à partir de 2000. Son engagement en faveur de la maîtrise de la consommation
d’énergie s’est exprimé dans ses ouvrages : La Terre brûle-t-elle ? et Du neuf sous le
Soleil (1990).
Des hommes politiques —
Plusieurs porteurs du nom sont devenus maires de leur
comune, parmi eux citons : Emile Philibert, maire de Ginasservis (Var) de 1945 à 1952 ;
Marcel Philibert, maire de Ginasservis (Var) de 1952 à 1953 ; Marcel Philibert, maire de
Maizières-lès-Toul (Meurthe-et-Moselle) en 1957 ; Raymond Philibert, élu maire de Vaux-
en-Beaujolais (Rhône) en 2001 ; Jean-Marc Philibert, élu maire de Saint-Sauveur-
Gouvernet (Drôme) en 2001 ; etc.
Les Philibert dans l’histoire —
Citons aussi : Laurent Philibert, originaire de Georges
(Loire-Atlantique), condamné à mort comme « brigand de la Vendée » le 29 brumaire, an
II et guillotiné ; Thomas Philibert (1743-1804), né à Saint-Julien-le-Montagnier (Var),
homme de loi, nommé administrateur du Var en 1791, élu député à l’Assemblée
législative en 1791 ; Jules Philibert (1799-1887), né à Saint-Julien-le-Montagnier, petit-fils
de Thomas Philibert, maire de Aups (Var), conseiller général, élu représentant du Var à
l’Assemblée constituante en 1848 ; Emile Philibert, né à Saint-Julien (Var) en 1858, élu
maire de sa commune natale en 1911, réélu en 1919 et 1925, élu conseiller
d’arrondissement républicain-socialiste du canton de Rians en 1919 et en 1925 ; Sylvain
Philibert (1880-1956), né à Ginasservis (Var), agriculteur et militant communiste, résistant
FTP au maquis d’Aups qui camoufla le déserteur allemand Hugo en 1943, membre du
comité de libération et membre de la délégation municipale en octobre 1944 ; la peintre
France Philibert, née à Alès (Gard) en 1934, qui étudia aux Beaux-Arts de Montpellier et
de Toulouse, exposa des paysages, marines et figures inspirés par ses voyages en Asie et
dans le Pacifique, et qui devint sociétaire du Salon des Artistes français en 1971 ; le
peintre Philibert-Charrin, né en 1936, qui exposa à partir de 1953 des peintures-collages
abstraits, géométriques ou figuratifs ; Jean-Pierre Philibert, né à Vals-près-le-Puy (Haute-
Loire) en 1948, diplômé de l’IEP de Lyon et licencié en droit, avocat, adjoint au maire de
Saint-Etienne de 1983 à 2001, député UDF de la Loire de 1988 à 1997 ; etc.