//img.uscri.be/pth/7d93b197dcd85620806fd263bff0e553560371bc
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille POLI

De
2 pages
POLI

A l’origine — Poli a pu surnommer une personne aimable mais, dans le sud de la
France, il s’agit bien davantage d’un ancien nom de baptême, forme locale de Paul. Les
porteurs du nom Poli sont plus de 5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers
départements d’implantation sont la Corse-du-Sud, la Haute-Corse et le Var.
S’il avait inventé la bombe atomique… — Le chimiste Martin Poli (1662-1714), né à
Lucques en Italie, établit un laboratoire public en 1691. Ayant mis au point une substance
inflammable à usage militaire, il vint l’offrir au roi Louis XIV . Non seulement celui-ci la
refusa pour ne pas rendre les guerres encore plus meurtrières, mais il exigea qu’il la
garde secrète, lui donna le titre d’ingénieur, une pension et un siège d’étranger à
l’Académie des sciences. Couvert d’honneurs, Poli ne divulgua pas son invention.
Artistes — Quelques Poli se sont illustrés dans les arts. Peintres de paysages, les frères
Poli travaillaient à Pise vers 1600. Le musée de Nancy conserve d’eux des peintures de la
Place du Dôme à Pise, de la Place du palais ducal à Florence ainsi qu’une Vue d’une place
monumentale. Le sculpteur Stegano Poli travailla sous les ordres de Carlo Maderno pour
la basilique Saint Pierre de Rome, au XVIIIème siècle. Le peintre de portraits Ruggiero
Poli mourut en 1670. Il s’était fait connaître à Crémone. Né vers 1680, le peintre de
paysages, ports et capriccios animés Gherardo Poli réalisa de nombreuses toiles parmi
lesquelles Scènes de ports ...
Voir plus Voir moins
P
OLI
A l’origine —
Poli a pu surnommer une personne aimable mais, dans le sud de la
France, il s’agit bien davantage d’un ancien nom de baptême, forme locale de Paul. Les
porteurs du nom Poli sont plus de 5 000 aujourd’hui en France. Leurs trois premiers
départements d’implantation sont la Corse-du-Sud, la Haute-Corse et le Var.
S’il avait inventé la bombe atomique… —
Le chimiste Martin Poli (1662-1714), né à
Lucques en Italie, établit un laboratoire public en 1691. Ayant mis au point une substance
inflammable à usage militaire, il vint l’offrir au roi Louis XIV. Non seulement celui-ci la
refusa pour ne pas rendre les guerres encore plus meurtrières, mais il exigea qu’il la
garde secrète, lui donna le titre d’ingénieur, une pension et un siège d’étranger à
l’Académie des sciences. Couvert d’honneurs, Poli ne divulgua pas son invention.
Artistes —
Quelques Poli se sont illustrés dans les arts. Peintres de paysages, les frères
Poli travaillaient à Pise vers 1600. Le musée de Nancy conserve d’eux des peintures de la
Place du Dôme à Pise, de la Place du palais ducal à Florence ainsi qu’une Vue d’une place
monumentale. Le sculpteur Stegano Poli travailla sous les ordres de Carlo Maderno pour
la basilique Saint Pierre de Rome, au XVIIIème siècle. Le peintre de portraits Ruggiero
Poli mourut en 1670. Il s’était fait connaître à Crémone. Né vers 1680, le peintre de
paysages, ports et capriccios animés Gherardo Poli réalisa de nombreuses toiles parmi
lesquelles Scènes de ports méditerranéens, Vues de villes d’Italie animées de nombreux
personnages et Elegante société se promenant en carrosse ou à pied sur un port dans
des ruines classiques. Actif dans le Tyrol, le peintre et graveur au burin Bartolomeo Poli
étudia sous la direction d’Antonio Bertoli et séjourna à Rome de 1733 à 1738. Egalement
graveur au burin, Jean-Baptiste Poli travailla quant à lui à Paris entre 1760 et 1780 et
composait des marines. Né en 1816, le sculpteur Cesare Poli exécuta des sculptures à
l’entrée du cimetière de Vérone. L’artiste peintre Alice Poli-Marchetti devint sociétaire des
Artistes français vers 1887 et figura aux salons de ce groupement. Enfin, le peintre,
dessinateur, graveur et lithographe, Jacques Poli, né en 1938 à Nîmes dans le Gard,
étudia à l’Ecole des beaux-arts de Nîmes, d’Avignon, de Nancy et de Paris où il faisait
partie de l’atelier de Roger Chastel. Il a participé à de nombreuses expositions
personnelles et collectives à travers le monde et fut consacré à la Biennale d’Alexandrie
en 1974 où il obtint le prix de la peinture. Son style tend à l’abstraction. Il est
actuellement professeur des Beaux-Arts de Rouen.
Et si l’on changeait de société ? —
Né en 1922, Joseph Poli présenta durant de
nombreuses années Une Dernière, le journal de nuit de TF1 et ce entre 1980 et 1990.
Ses joutes verbales par éditions interposées avec Bruno Masure, alors présentateur du
journal de 20 heures sur la même chaîne, sont restées célèbres. Il se retira alors des
médias pour se consacrer à l’écriture de romans et d’essais comme Mirka, Et si l’on
changeait de société ? et P’tit Jo.
Les Poli dans l’histoire —
Citons aussi : le physicien Joseph Poli (1746-1825), né à
Molfetta en Italie, professeur de physique à Naples, qui réalisa un immense travail de
naturaliste sur les coquillages de Méditerranée ; la soprano italienne Liliana Poli, née en
1935, qui a interprété le répertoire lyrique ancien et moderne et a enseigné le chant à
Florence ; Henri Lucien Poli, maire de San-Gavino-di-Fiumorbo (Corse) de 1977 à 2001 ;
Jean-François Poli, maire de Speloncato (Corse) en 1995 ; Paul Donat Poli, élu maire
d’Olivese (Corse) en 2001 ; Charles Poli, élu maire de Pruno (Corse) en 2001 ;
Pasquin Poli, élu maire de Santa-Lucia-di-Moriani (Corse) en 2001 ; Sylvestre Poli, élu
maire de Venzolasca (Corse) en 2001 ; Raoul Poli, élu maire de Castelviel (Gironde) en
2001 ; etc.