//img.uscri.be/pth/f06293ffd91c9d478c3d9564cfe10d2e9ac37384
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille POLLET

De
3 pages
POLLET

A l’origine— Pollet est l’une des variantes du nom de baptême Paul, popularisé par
l’apôtre. On trouve près de 10 000 porteurs du nom Pollet en France actuellement et leur
département de plus forte implantation est le Nord. Plus de 2 600 Pollet vivent
actuellement sur le territoire belge.
Une histoire de train — Le poète français Edmond Pollet (1805-1861) consacrait ses
loisirs à la littérature. Ce fabricant, président du bureau de bienfaisance et du tribunal de
commerce, conseiller communal et administrateur de la Société royale de philanthropie,
bénéficiait de la reconnaissance de ses concitoyens. Il écrivit en 1843 une ode au roi à
propos de l’inauguration du chemin de fer de Liège à Verviers ; elle fut retouchée et
parue plus tard sous le titre d’Harmonies du cœur en 1847.
Un cinéaste atypique — Né en 1936 à La Madeleine (Nord), le réalisateur Jean-Daniel
Pollet occupe une place à part dans le cinéma français. Son travail se partage entre des
œuvres ambitieuses comme La ligne de mire (jamais sorti faute de distributeur), qui se
voulait le manifeste d’un nouveau cinéma, Méditerranée (1963) qui bénéficia d’un
commentaire de Philippe Sollers, ou Le Maître du temps (1969-1970), avec Jean-Pierre
Kalfon, un film de science-fiction, d’un abord particulièrement difficile ; de l’autre côté,
des comédies plus faciles comme Pourvu qu’on ait l’ivresse et Acrobate sur les concours
de danse.
A l’origine de La Redoute — Depuis le XVIIIème siècle, les Pollet, venus du ...
Voir plus Voir moins
POLLET A l’origine—Pollet est l’une des variantes du nom de baptême Paul, popularisé par l’apôtre. On trouve près de 10 000 porteurs du nom Pollet en France actuellement et leur département de plus forte implantation est le Nord. Plus de 2 600 Pollet vivent actuellement sur le territoire belge. Une histoire de train — Le poète français Edmond Pollet (1805-1861) consacrait ses loisirs à la littérature. Ce fabricant, président du bureau de bienfaisance et du tribunal de commerce, conseiller communal et administrateur de la Société royale de philanthropie, bénéficiait de la reconnaissance de ses concitoyens. Il écrivit en 1843 une ode au roi à propos de l’inauguration du chemin de fer de Liège à Verviers ; elle fut retouchée et parue plus tard sous le titre d’Harmonies du cœur en 1847. Un cinéaste atypique— Né en 1936 à La Madeleine (Nord), le réalisateur Jean-Daniel Pollet occupe une place à part dans le cinéma français. Son travail se partage entre des œuvres ambitieuses comme La ligne de mire (jamais sorti faute de distributeur), qui se voulait le manifeste d’un nouveau cinéma, Méditerranée (1963) qui bénéficia d’un commentaire de Philippe Sollers, ou Le Maître du temps (1969-1970), avec Jean-Pierre Kalfon, un film de science-fiction, d’un abord particulièrement difficile ; de l’autre côté, des comédies plus faciles comme Pourvu qu’on ait l’ivresse et Acrobate sur les concours de danse. A l’origine de La Redoute —Depuis le XVIIIème siècle, les Pollet, venus du monde rural, s’occupaient de filatures de coton à Roubaix et à Tourcoing. C’est Joseph Pollet (1806-1879) qui devint le premier maillon de la longue chaîne des Pollet industriels. Les entreprises de la famille connurent des fortunes diverses. La filature Charles Pollet connut une croissance rapide. Ses bâtiments s’étendaient tout au long de la rue de la Redoute, du nom d’une ancienne construction militaire. L’affaire fut transmise au fils de Charles, Henri Pollet-Screpel (1861-1921) et à son petit-fils Charles (1885-1969). Son second petit-fils Henri Pollet-Six (1891-1967) et le troisième, Joseph Pollet-Derville (1895-1970), entrèrent progressivement dans l’affaire. C’est en 1922 que les frères Pollet, disposant de stocks importants, décidèrent de se tourner vers la vente au détail de laine à tricoter. Ainsi naquit l’entreprise de vente par correspondance connue sous le nom de Filatures de la Redoute. Après des annonces dans les journaux en 1925, La Redoute frappa un grand coup en éditant une revue mensuelle, Pénélope, qui vantait les produits de l’entreprise. En 1926, les frères Pollet proposaient aux lectrices de Pénélope des articles textiles confectionnés : bas, chaussettes, couvertures, etc., fabriqués dans de nouveaux ateliers. Le premier catalogue de La Redoute, numéro un d’une longue série qui se poursuit de nos jours, parut en 1928. Les dirigeants de la firme font toujours partie de la famille : Henri Pollet, né à Paris en 1915, fut Pdg puis administrateur de la SA La Redoute, président d’honneur du syndicat des entreprises de vente par correspondance et président honoraire de Vestro. Patrick Pollet, né en 1947 à Flers-lez-Lille, fut également Pdg de La Redoute de 1985 à 1989, vice-président puis président de l’Institut du commerce et de la consommation de 1987 à 1989. Fils de Charles Pollet, Francis, né en 1921 à Croix (Nord), fut administrateur-directeur général (1968) de La Redoute, membre du conseil de surveillance (1981), administrateur de Promod (1974) et de Redoute-catalogue (1981). Des parentés inattendues— Marie Pollet est la belle-mère de Marie-Agnès de Gaulle (1889-1982), sœur du général. Son époux, industriel, était vice-consul de France à Tournai. Anne-Françoise Pollet, qui vivait au XVIIIème siècle, est l’une des ancêtres de Mgr Lefebvre. Quant à Marie-Françoise Pollet (1813-1867), elle est l’arrière-grand-mère de Bernard Willot, Pdg de sociétés, né à Roubaix en 1923. Elle était aussi la demi-sœur de Jean-Baptiste Deleporte, conseiller général du Nord et premier adjoint au maire de Roubaix, ayant fait office de maire en 1880-1881.