//img.uscri.be/pth/25cd601f9550c16e51508fa199fa2541e06a22bf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille PORET

De
2 pages
PORET

A l’origine — Le patronyme Poret désignait au départ un marchand de poireaux. Les
porteurs du nom sont actuellement près de 4 250 en France. Leurs deux premiers
départements d’implantation sont la Seine-Maritime et la Somme.
La dernière charge — Jean-Baptiste Poret du Morvan, né à Saint-Etienne-sous-Baliolle
dans l’Eure, s’engagea à seize ans dans l’artillerie. Au fil des campagnes révolutionnaires
et impériales, il gravit les échelons pour finir général de brigade en 1813. Il s’illustra
pendant la campagne d’Espagne et la retraite de Russie, assurant le repli des survivants
en freinant la contre-offensive ennemie en Allemagne. A la bataille de Waterloo, il reçut le
commandement d’une brigade de la garde. A sa tête, il lança le dernier assaut contre les
lignes anglaises ! Emprisonné à Paris à la Restauration, il s’évada avec la complicité de sa
femme lors de son transfert vers Strasbourg. Il se réfugia en Allemagne et ne revint à
Paris qu’après sa réhabilitation décidée par le ministre de la Guerre en 1817. Il mourut en
1834.
Un général d’Empire — Né à Saint-Etienne-sous-Bailleul dans l’Eure, Paul-Jean-Baptiste
Poret de Morvan (1777-1834) s’engagea dans l’artillerie et participa à toutes les
campagnes de la Révolution et de l’Empire. Créé baron de l’Empire en 1813, il obtint le
grade de général de brigade quelques mois plus tard. Emprisonné comme bonapartiste à
la Restauration, il fut amnistié en 1817. Son nom est inscrit sur l’Arc de Triomphe de
l’Etoile à Paris ...
Voir plus Voir moins