Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille ROYER

De
2 pages
ROYER

A l’origine— Le patronyme Royer a désigné à l’origine un fabricant de roues, un
charron. En France, il est actuellement porté par plus de 29 000 personnes.
Un candidat à la présidence de la République — Le nom évoque immédiatement...
l’enseignant et homme politique tourangeau Jean Royer. Né en 1920 dans la Nièvre, Jean
Royer a su faire preuve dans son département d’adoption ...
Voir plus Voir moins
OYER
R A l’origine—Le patronyme Royer a désigné à l’origine un fabricant de roues, uncharron. En France, il est actuellement porté par plus de 29 000 personnes.Un candidat à la présidence de la République —Le nom évoque immédiatement...l’enseignant et homme politique tourangeau Jean Royer. Né en 1920 dans la Nièvre, JeanRoyer a su faire preuve dans son département d’adoption d’une extraordinaire longévitétant comme député d’Indre-et-Loire, régulièrement réélu à partir de 1958, que commemaire de Tours (le plus long mandat jamais obtenu). Nommé deux fois ministre, il futsans succès candidat à la présidence de la République en 1974.Le saviez-vous ? —Une Marie Royer (1819-1889), fille d’un menuisier, est l’arrière-grand-mère de l’ambassadeur, homme de lettres et académicien Paul Morand (1888-1976). Une au-tÉre Royer, Catherine-Pauline est, par son premier mariagee viaevnet,c  plaersurveillant Jean douard Auzat, l’aïeule du ministre et député Pierre Joxe, et dson second mariage en 1836 à Paris, l’épouse de Louis Hachette, fondateur de la maisond’édition du même nom. Citons enfin l’ancien député de Haute-Garonne Bourgès-Maunoury, qui compte également une Royer parmi ses ancêtres : Madeleine Royer,décédée en 1828 à Anderny-Malavillers, en Meurthe-et-Moselle.Maître de musique de Louis XV —Le savoyard Joseph-Nicolas-Pancrace Royer (1705-1755), issu d’une famille bourguignonne, était un musicien talentueux. Chef d’orchestrede l’Opéra, il devint maître de musique du Dauphin en 1745 puis fut enfin nommé, en1753, maître de musique de Louis XV, compositeur du roi et maître de clavecin de laDauphine.Religion et Révolution —Jean-Baptiste Royer, curé de Franche-Comté, fut élu députésous la Révolution, se rallia aux idées nouvelles et devint le premier évêqueconstitutionnel de Paris. Un autre prêtre du même nom, Claude Royer, curé de Chalon-sur-Saône, monta à Paris et y fut l’un des plus ardents jacobins, choisi comme substitutde Fouquier-Tinville au tribunal révolutionnaire.La traductrice de Darwin —C’est à une femme de lettres et économiste, ClémenceRoyer, née à Nantes en 1830, que l’on doit entre autres la traduction de l’ouvrage deDarwin sur L’Origine des espèces et sa publication en France.Un homme d’État clairvoyant —L’académicien, philosophe et homme d’État libéralPierre-Paul Royer-Collard (1763-1845), originaire de Sompuis dans la Marne, fut une despersonnalités majeures de la première moitié du XIXème siècle. Son ouvrage le plusconnu, La France nouvelle, est prémonitoire : Royer-Collard y affirmait que les deuxgrandes puissances du siècle suivant seraient... les États-Unis et la Russie. Son frèreAntoine-Athanase Royer-Collard (1768-1825) fonda la bibliothèque médicale et dirigeal’asile d’aliénés de Charenton.Les Royer dans l’histoire —Citons aussi : l’avocat et poète provençal Louis-BernardRoyer (1677-1755) ; le statuaire hollandais d’origine belge Louis Royer (1793-1868) ;l’auteur et acteur dramatique Alphonse Royer (1803-1875) ; le magistrat Paul-Henri-Ernest de Royer, né à Versailles en 1808, ministre de la Justice, vice-président du Sénatet président de la Chambre des comptes ; Charles-Édouard Royer (1810-1847), jardinierorléanais devenu Inspecteur général de l’agriculture et directeur de la revue d’agronomieLe Moniteur de la Propriété et de l’Agriculture ; l’actrice Marie Royer (1837-1873),pensionnaire de la Comédie-Française ; le journaliste et écrivain Jean-Michel Royer, né àPoitiers en 1933, fondateur du journal Défi, collaborateur de RMC, Le Point, Lire, LeParisien libéré... ; etc.Autres noms de même signification : Le Royer (500, Mayenne), Leroyer (3 240,Mayenne), Rodier (6 800, Haute-Loire), Rouyer (6 210, Meuse)...© Archives & Culture.Reproduction et diffusion interdites. Usage privé seulement.