//img.uscri.be/pth/1b62edac094d69720acc1e6bd9eaf3dd9fc4f0e4
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille VAN DER STRAETEN (Belgique)

De
2 pages
VAN DER STRAETEN (Belgique)

A l’origine — Ce patronyme d’origine flamande a été attribué à des familles qui
habitaient près d’une route fréquentée. Ils sont aujourd’hui 4 700 à le porter en Belgique
sous quatre orthographes différentes : Van Der Straeten (350 porteurs), Van der
Straeten (un millier de porteurs), Vanderstraeten (3 100 porteurs), Vander Straeten (250
porteurs). En France, on compte une soixante de Van der Straeten, une vingtaine de
Vander Straeten et plus de 700 Vanderstraeten essentiellement implantés dans le
département du Nord.
La gloire de la musique flamande — L’archéologue et musicologue Edmond Vander
Straeten (1826-1895) a fourni une des œuvres les plus précieuses de l’histoire de la
musique. Son ouvrage principal, La Musique aux Pays-Bas avant le XIXème siècle, est un
monument de huit volumes élevé à la gloire de ses compatriotes flamands. Il a aussi écrit
un ouvrage sur Le Théâtre villageois en Flandre (1874-1880) ou une Etude biographique
sur les Willems, luthiers gantois du XVIIème siècle (1895).
L’agronome et de diplomate — François Vander Straeten-Ponthoz, (1816-1907) est
président de la Société centrale d’agriculture de Belgique. Il est l’auteur entre autres
d’une étude sur le drainage en France. Son frère Gabriel, né en 1812, fut envoyé
extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Belgique à Berlin ; il a publié un essai sur La
situation des émigrants aux Etats-Unis de l’Amérique du Nord (1846) et une étude sur le
budget du Brésil ...
Voir plus Voir moins