//img.uscri.be/pth/c9a7ebc351a7585f9e9ad59f1274de047c5c3a80
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille VERON

De
1 page
VERON

A l’origine — Véron a plusieurs sens possibles. Il peut provenir de l’ancien français ver,
désignant un sanglier ou un porc non châtré. Peut-être fut-il attribué à quelqu’un qui en
pratiquait l’élevage. Mais il peut aussi venir du mot vair, qui signifie bigarré, tacheté, et
qui aurait dans ce cas désigné un homme à la peau marquée. La France compte
actuellement 8 200 Véron.
Un astronome du XVIIIème siècle — L’astronome Pierre-Antoine Véron (1736-1770)
avait été destiné par son père à devenir jardinier mais fut encouragé par son oncle dans
ses études. Il s’embarqua sur plusieurs navires avant d’être engagé par Bougainville
comme astronome dans son tour du monde. Il voyagea sur L’Etoile puis sur la Boudeuse
avec Bougainville. A l’île de France, il fut engagé par l’intendant de la colonie pour faire
des observations astronomiques, dans le but de déterminer la position de quelques îles
de la mer des Indes et de suivre une expédition dans laquelle il lui serait utile, ainsi que
pour l’observation du passage de Vénus sous le disque du soleil, qui devait arriver le 5
juin 1769. Manquant cette expédition, il partit pour les Moluques avec M. de Trémignon.
D’après les résultats de l’éclipse de soleil du 13 juillet 1768, qu’il avait observée au sud-est
de la Nouvelle-Bretagne, il put déterminer la largeur de la mer Pacifique dans cette
partie. Mais, atteint par la maladie à Timor, il succomba à trente-quatre ans.
Les Véron dans l’histoire — Citons encore : le jésuite et ...
Voir plus Voir moins