//img.uscri.be/pth/79fc7ae99e7cd9f17dd0cbec04671b0e79bfe292
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille VIAL

De
2 pages
VIAL

A l’origine — Le patronyme Vial vient d’un ancien nom de baptême d’origine latine,
Vitalis, “qui donne la vie” popularisé par une dizaine de saints martyrs. On dénombre
actuellement en France plus de 13 800 Vial. Ils sont répartis dans le quart sud-est de la
France.
Les affres d’un pacifiste — Louis Vial connut une série d’infortunes après son
engagement pacifiste durant la guerre 1914-1918. Né à Lyon en 1889, Louis Vial fut
mobilisé lors du premier conflit mondial au premier régiment de zouaves. Mais il prit
rapidement des positions pacifistes allant jusqu’à rédiger et distribuer auprès d’ouvriers
lyonnais des tracts jugés défaitistes par les autorités. Louis Vial choisit alors de déserter
avec plusieurs autres soldats et commit avec eux toute une série de pillages contre des
habitations civiles. Capturé, il fut condamné à huit ans de prison puis transféré à Cayenne
d’où il tenta de s’évader. Soutenu par les bourses de travail de Lyon, il fut libéré en 1929.
Il s’impliqua dès lors dans le combat syndical au sein de la CGT.
Marins et Terriens — Honoré Vial de Clairbois (1733-1819), ingénieur et officier de
marine, fut d’abord lieutenant dans la marine marchande (1754) puis dans la Royale
(1777) ; il devint successivement ingénieur-constructeur en chef (1793), directeur des
constructions de Lorient, directeur de l’Ecole spéciale du génie du port de Brest (1801-
1810) et il publia un Traité de la construction des vaisseaux (1781) et un Dictionnaire
encyclopédique de ...
Voir plus Voir moins
V
IAL
A l’origine —
Le patronyme Vial vient d’un ancien nom de baptême d’origine latine,
Vitalis, “qui donne la vie” popularisé par une dizaine de saints martyrs. On dénombre
actuellement en France plus de 13 800 Vial. Ils sont répartis dans le quart sud-est de la
France.
Les affres d’un pacifiste —
Louis Vial connut une série d’infortunes après son
engagement pacifiste durant la guerre 1914-1918. Né à Lyon en 1889, Louis Vial fut
mobilisé lors du premier conflit mondial au premier régiment de zouaves. Mais il prit
rapidement des positions pacifistes allant jusqu’à rédiger et distribuer auprès d’ouvriers
lyonnais des tracts jugés défaitistes par les autorités. Louis Vial choisit alors de déserter
avec plusieurs autres soldats et commit avec eux toute une série de pillages contre des
habitations civiles. Capturé, il fut condamné à huit ans de prison puis transféré à Cayenne
d’où il tenta de s’évader. Soutenu par les bourses de travail de Lyon, il fut libéré en 1929.
Il s’impliqua dès lors dans le combat syndical au sein de la CGT.
Marins et Terriens —
Honoré Vial de Clairbois (1733-1819), ingénieur et officier de
marine, fut d’abord lieutenant dans la marine marchande (1754) puis dans la Royale
(1777) ; il devint successivement ingénieur-constructeur en chef (1793), directeur des
constructions de Lorient, directeur de l’Ecole spéciale du génie du port de Brest (1801-
1810) et il publia un Traité de la construction des vaisseaux (1781) et un Dictionnaire
encyclopédique de la marine en quatre volumes (1793). Le général Honoré Vial, né en
1766, acquit ses galons durant les campagnes révolutionnaires (Corse, Hollande, Italie) et
napoléoniennes (Egypte, Austerlitz, Iéna, Friedland) et fut ambassadeur du Premier
Empire auprès de la Confédération helvétique avant de tomber mortellement blessé à la
bataille de Leipzig.
Le goût de la politique —
Haut fonctionnaire, René Vial, né en 1936, fut préfet de la
Charente (1985-1987), de l’Aisne (1987-1989) et de l’Isère (1989-1991). L’homme
politique Pierre Vial dirigea quant à lui à Lyon le Front national, puis le Mouvement
national républicain,
mégrétiste.
Il fut député
du
Front national en
1986.
Le
parlementaire Jean-Pierre Vial, né à Chambéry en 1951, exerça les fonctions de vice-
président du conseil général de Savoie en 1982 et de sénateur du groupe RPR en 1995.
Les Vial dans l’histoire —
Citons aussi : l’auteur dramatique Jean-Baptiste Vial, né à
Lyon en 1771 et mort en 1837, qui écrivit de nombreuses œuvres comme L’élève de la
nature (1793), Une faute par amour (1795), Le congé ou la faute du vieux soldat (1802),
Le grand deuil (1802), Les deux jaloux (1813), Le mari et l’amant (1821) ou L’élève de
Presbourg, œuvre jouée en 1840 trois ans après sa mort ; le peintre Henri Vial, qui reçut
le prix Rosa Bonheur au Salon des artistes français en 1942 ; le diplomate François de
Vial, né en 1904, consul général de France au Québec et à Florence (1945) ; le peintre
d’avant-garde Ivan Vial, né en 1928 au Chili, dont l’œuvre s’oriente vers l’abstrait ; le
comédien et metteur en scène Pierre Vial, directeur du théâtre de la Comédie à Saint-
Etienne et metteur en scène du Déluge (1964), Avoir (1969) et du Barbier de Séville
(1973) ; le dirigeant sportif Michel Vial, né en 1941, président de la fédération nationale
de judo, ju-jitsu et kendo à partir de 1993 ; l’industriel et enseignant Martin Vial, né en
1954 à Lyon, professeur d’économie et de gestion à l’Institut de technologie du
commerce d’Alger (1978-1982), chargé de cours d’économie au cycle préparatoire de
l’Ecole nationale supérieure des PTT (1985-1988), président de l’Aérospatiale de 1993 à
1997 ; etc.
Autres noms de même signification :
Viau (2 300, Hautes-Pyrénées), Viaud (Loire-
Atlantique), Viault (1 000, Deux-Sèvres), Viaut (150, Yonne), Vidal (37 800, Hérault),
Videau (2 700, Gironde), Vié (3 400, Aude), Viel (6 100, Seine-Martime), Vital (1 700,
Haute-Garonne), Vitalis (850, Bouches-du-Rhône), Vitau (70, Corrèze)...© Archives &
Culture. Reproduction et diffusion interdites. Usage privé seulement.