//img.uscri.be/pth/fa928f83677bf5fd49a2959146af970fe34f1fe9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille VINAY

De
1 page
VINAY

A l’origine — Voici encore un patronyme qui a deux origines possibles : il a pu désigner
le possesseur d’une vigne ou bien des familles originaires du village de Vinay, dans
l’Isère. La France compte maintenant 980 porteurs du nom Vinay. Leur principal
département d’implantation est la Drôme.
Des hommes de lettres pédagogues — Plusieurs Vinay s’illustrèrent dans les lettres.
L’abbé Pierre Vinay publia Une sœur hospitalière en 1863. Louis Vinay publia un Livret
d’analyse grammaticale et logique en 1933. Quant à Jean-Paul Vinay, également
pédagogue, il se consacra à la réalisation de cours d’anglais. Il publia plusieurs manuels
comme L’anglais par l’image (1945) et Fluent English, un cours d’anglais parlé et écrit
(1947).
Le résistant qui simula la folie — Né en 1911, l’inspecteur des finances André Postel-
Vinay décida de rejoindre la Résistance dès octobre 1940, par hostilité absolue au
nazisme et au pétainisme. Compagnon de la Libération, il a raconté ses années de lutte
dans un ouvrage autobiographique intitulé Un fou s’évade : souvenirs de 1941-1942. En
décembre 1941, il était arrêté en possession d’un pistolet, de renseignements militaires,
et d’un sac d’armes caché à son domicile. Incarcéré à la prison de la Santé, il décida de
se suicider, pour éviter de parler sous la torture. Se jetant du dernier étage, il se blessa
très grièvement à la colonne vertébrale et aux membres inférieurs, mais survécut. Après
trois jours d’isolement sans soins, un médecin ...
Voir plus Voir moins