//img.uscri.be/pth/77b9cd1c890811d380b354a87a1d41005f79ae28
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille WERNER

De
2 pages
WERNER

A l’origine — Le patronyme Werner correspond à un ancien nom de baptême d’origine
germanique. Il y a aujourd’hui plus de 3 100 Werner en France. Ils sont quasiment tous
présents en Alsace et en Moselle.
Un compositeur autrichien — Gregor-Joseph Werner (1693-1766) fut organiste à Melk
pendant un an puis partit pour Vienne. Engagé en 1728 comme maître de chapelle des
Esterazy à Eisenstadt, il y resta jusqu’en 1761. Durant les cinq dernières années de sa
vie, Werner n’eut plus en charge que la musique religieuse.
Le père de la minéralogie — Le minéralogiste et géologue allemand Abraham- Gottlob
Werner (1750-1817) est l’un des pères de la minéralogie. Il soutenait la thèse selon
laquelle la Terre était à l’origine recouverte d’un océan universel. Il établit une
classification précise des minéraux qui lui vaut d’être l’un des fondateurs de la
stratigraphie.
L’écriture au service de la religion — L’écrivain allemand Zacharias Werner naquit en
1768. En 1784, il entreprit des études de droit et suivit les cours de philosophie de Kant.
Fonctionnaire à Varsovie, il devint en 1796 membre de la franc-maçonnerie. De 1801 à
1804, il vécut à Konigsberg où il donna sa première œuvre dramatique, Les Fils de la
Vallée en 1803. Sa gloire assurée avec ce titre, la littérature ne fut pour lui que l’un des
moyens de cristalliser l’amour, l’art et la religion pour la réalisation d’une humanité
toujours plus élevée. Il se convertit au catholicisme en 1810 lors d’un voyage à Rome. ...
Voir plus Voir moins