Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,90 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Vous aimerez aussi

B
ernard
Quelle origine ? —
Bernard vient d’un ancien nom germanique, Bernhard, issu des
racines ber- (ours) et -hard (fort). Il a été très fréquent au Moyen Âge, porté par un roi
d’Italie qui régna de 813 à 817.
Quelle popularité ? —
Il n’y a pas beaucoup de prénoms qui ont connu une
dégringolade aussi sévère... En croissance continue depuis le XIXe siècle, sa popularité
décolle dans les années 1920 pour atteindre un maximum en 1947 (près de 20000 bébés
cette année-là), puis amorce une décrue sévère. Le prénom n’est plus donné qu’à une
quinzaine de petits garçons par an.
Bernard de Clairvaux —
Rejeton d’une noble famille de Bourgogne, Bernard de
Clairvaux, né en 1090, mène une adolescence à la fois studieuse et dissolue. En 1113, il
choisit de se consacrer à Dieu et entre au monastère de Cîteaux. Il y suscite tant de
vocations qu’on lui demande de fonder un nouvel établissement à Val-d’Absinthe
(aujourd’hui Clairvaux) en Haute-Marne. Il en créera finalement soixante-huit de son
vivant, devenant en même temps le conseiller des puissants. C’est lui qui rédige la règle
de l’ordre des Templiers. Enfin, il laisse des écrits théologiques qui font de lui l’un des
Pères de l’Église. Bernard de Clairvaux est le saint patron des apiculteurs et des fabricants
de cire.
Quels autres saints ? —
Bernard de Menthon s’enfuit de chez lui la veille de son
mariage pour fonder ou restaurer des écoles et des hôpitaux dans les Alpes où les moines
élèvent ensuite de gros chiens chargés de sauver les voyageurs égarés (les fameux
saints-bernards !). Mort en 1081, il est canonisé en 1923. Bernard de Menthon est le
patron des Alpes et des alpinistes. Autre saint, italien cette fois : Bernard de Parme (1055-
1133). Cet aristocrate devenu moine est nommé évêque de Parme, mais refuse d’exercer
les pouvoirs temporels liés à sa charge. Il soutient la réforme de l’Église et finit cardinal.
Enfin, Bernard de Corleone (1605-1667), religieux de l’ordre des Frères mineurs capucins,
a été canonisé par Jean-Paul II en 2001.
Son jour...
Bernard de Clairvaux se fête le 20 août, Bernard de Menthon le 15 juin,
Bernard deParme le 4 décembre et Bernard de Corleone le 12 janvier.
En médecine et dans les sciences —
Il y a tant de Bernard célèbres qu’il est bien
difficile de n’en citer que quelques uns... En médecine, on peut évoquer Bernard
Barataud, cofondateur du Téléthon en 1987 ; le chimiste Bernard Courtois (1748-1838),
découvreur de la morphine et de l’iode ; le médiatique Bernard Kouchner, cofondateur
de l’association Médecins sans frontière, ministre de la Santé de 1991 à 1993 puis de
2001 à 2002, ministre des Affaires étrangères en 2007 ; le géophysicien Bernard Morlet,
né en 1932, secrétaire général des expéditions polaires ; Bernard Perrot (1619-1709), qui
inventa le procédé de coulage de verre et introduisit le verre soufflé en France…
En littérature —
À force de présenter des célébrités, il en est devenu une ! Le
journaliste Bernard Pivot, né en 1935, est connu pour l’excellence de son émission
littéraire Apostrophes, de1975 à 1990, puis de Bouillon de culture, de 1991 à 2001. Il est
aussi l’organisateur du championnat d’orthographe Les Dicos d’or. Quant à Bernard
Clavel, né en 1923, journaliste et membre de l’Académie Goncourt, il est l’auteur d’une
œuvre considérable, parfois adaptée pour la télévision, contes pour enfants, articles,
pièces radiophoniques ou chansons.
En chanson —
Vous souvenez-vous que Véronique Sanson a chanté un Bernard ?
Dans l’histoire —
On peut citer l’acteur et metteur en scène Bernard Giraudeau, né en
1947 ; le grand reporter puis présentateur du journal d’Antenne 2 Bernard Rapp, né en
1945, producteur d’émissions comme Un siècle d’écrivains (1995-2000), auteur d’un
Dictionnaire mondial des films ; l’ancien ministre, chanteur, acteur, animateur télé et
radio, Bernard Tapie ; Bernard Dimey (1931-1981), parolier de Henri Salvador, de Zizi
Jeanmaire, des Frères Jacques et de Serge Reggiani ; l’ingénieur Bernard Arnault, né en
1949,