//img.uscri.be/pth/85fcbb940d82fd73fae536d066da73a9c897ac8c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du prénom Claude

2 pages
Claude
Quelle origine ? — Claude dérive du prénom latin Claudius, porté par un empereur
parce qu’il était boiteux, ce qui est le sens initial du mot. Il a été porté par plusieurs
empereurs romains.
Quelle popularité ? — Aussi bien masculin (le plus souvent) que féminin, Claude est
très porté depuis des siècles. Au XXème siècle, il passe, en tant que prénom masculin, de
400 attributions par an en 1900 à près de 15 000 en 1936, un succès populaire qui va se
maintenir jusqu’en 1946. Aujourd’hui, on ne donne plus ce prénom qu’à une quarantaine
de garçons par an. Côté filles, le prénom est resté plus modestement distribué : une
dizaine par an dans les années 1900, puis un essor continu jusqu’aux années 1947-1948
(près de 2 000). On ne compte plus désormais qu’une dizaine de petites Claude par an.
Quels saints ? — Trois saints portent ce nom. Fêté le 6 juin, l’archevêque de Besançon,
saint Claude, mort en 696, est connu pour avoir ressuscité trois enfants noyés dans le
Doubs, empêché une femme de tuer son enfant, sauvé de la noyade un voyageur, coupé
la corde d’un homme qui voulait se pendre... Un martyr du même nom, mort à Sébaste
(Turquie) en 320, est fêté le 10 mars. Enfin, le 15 février est fêté un jésuite du XVIIème
siècle, Claude de la Colombière. Saint Claude de Besançon est le protecteur des
fabricants de jouets et de pipes.
Son jour... Claude se fête le 15 février, le 10 mars ou le 6 juin.
Le saviez-vous ? — Les prunes Reine-Claude doivent leur nom à l’épouse de ...
Voir plus Voir moins