//img.uscri.be/pth/291534eaa2829b61fb8ec209d15645e7c0bf0850
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du prénom Francis

2 pages
Francis
Quelle origine ? — Francis est une forme savante du prénom François, du nom du
peuple franc. Il s’est développé en Angleterre avant de s’établir en France.
Quelle popularité ? — Francis commence à croître dans les années 1880 et continue à
grimper jusqu’aux années 1950 (5 000 bébés par an de 1947 à 1953). Dégringolade
ensuite et le prénom est presque oublié.
Son jour... Francis se fête le jour des François.
Le saviez-vous ? — Franck Sinatra s’appelle en réalité Francis Sinatra.
En peinture et dessin — C’est par l’affiche des Gitanes pour la Régie des tabacs que le
dessinateur Francis Pasquier (1901-1969) nous est familier. Ce marin quitta la mer pour
l’école des beaux arts en 1923. Cinq ans plus tard, il créait des affiches pour gagner sa
vie. Peintre de paysages, de marines et de genre, il exposa dans divers salons. La presse
publia ses dessins humoristiques et il reçut en 1937 la médaille d’or de l’Exposition
internationale pour ses costumes et décors de théâtre. Francis Bacon, né en 1909,
réalisait des peintures d’êtres zoomorphes, déformés, caricaturaux dans des espaces clos.
Ses œuvres évoquent un univers morbide de solitude et d’angoisse.
En littérature — Enfant, Francis Jammes, né en 1868, préférait se promener dans la
campagne qu’étudier et échoua au baccalauréat. Mais ses premières poésies lui valurent
les félicitations de Gide, de Mallarmé et d’Henri de Régnier, et d’être reçu au Mercure de
France. En 1898, il réunit ses poésies sous le titre De ...
Voir plus Voir moins
F
rancis
Quelle origine ? —
Francis est une forme savante du prénom François, du nom du
peuple franc. Il s’est développé en Angleterre avant de s’établir en France.
Quelle popularité ? —
Francis commence à croître dans les années 1880 et continue à
grimper jusqu’aux années 1950 (5 000 bébés par an de 1947 à 1953). Dégringolade
ensuite et le prénom est presque oublié.
Son jour...
Francis se fête le jour des François.
Le saviez-vous ? —
Franck Sinatra s’appelle en réalité Francis Sinatra.
En peinture et dessin —
C’est par l’affiche des Gitanes pour la Régie des tabacs que le
dessinateur Francis Pasquier (1901-1969) nous est familier. Ce marin quitta la mer pour
l’école des beaux arts en 1923. Cinq ans plus tard, il créait des affiches pour gagner sa
vie. Peintre de paysages, de marines et de genre, il exposa dans divers salons. La presse
publia ses dessins humoristiques et il reçut en 1937 la médaille d’or de l’Exposition
internationale pour ses costumes et décors de théâtre. Francis Bacon, né en 1909,
réalisait des peintures d’êtres zoomorphes, déformés, caricaturaux dans des espaces clos.
Ses œuvres évoquent un univers morbide de solitude et d’angoisse.
En littérature —
Enfant, Francis Jammes, né en 1868, préférait se promener dans la
campagne qu’étudier et échoua au baccalauréat. Mais ses premières poésies lui valurent
les félicitations de Gide, de Mallarmé et d’Henri de Régnier, et d’être reçu au Mercure de
France. En 1898, il réunit ses poésies sous le titre De l’angélus de l’aube à l’angélus du
soir puis s’essaya à la prose avec le Roman du Lièvre. Ses publications, comme Les
Géorgiques chrétiennes, prirent ensuite un caractère liturgique et missionnaire. L’ouvrage
qui fit connaître Francis Ponge (1899-1988) est Le Parti pris des choses, en 1942. Il reste
l’un des grands poètes de sa génération avec Artaud, Breton, Michaux…
Au cinéma —
Né en 1939, Francis Ford Coppola réalise en 1960 son premier long
métrage. Le succès arrive en 1972 avec Le Parrain puis Conversation, grand prix du
festival de Cannes 1974. Il entreprend en 1976 le tournage le plus éprouvant de sa
carrière : Apocalypse Now qui remporte une palme d’or. Les deux autres volets du
Parrain (1974 et 1990) apportent la réussite tant d’un point de vue artistique que
commercial. Francis Veber, né en 1937, a signé les scénarios du Grand Blond avec une
chaussure noire, de L’Emmerdeur et Le Magnifique, l’adaptation de La Cage aux folles...
Comme réalisateur, il connaît le triomphe avec La Chèvre en 1981 puis Les Compères et
Les Fugitifs. Si Le Jaguar, en 1996, séduit moins, Le Dîner de cons qu’il adapte de sa
propre pièce en 1998, est un véritable triomphe en salles avec plus de 9 millions d’entrées
en France. Francis Huster, né en 1947, est l’un des grands acteurs et réalisateurs
français, avec La faute de l’abbé Mouret, J’ai épousé une ombre, L’amour braque, Tout
ça pour ça... Quant à Francis Blanche (1921-1974), il est l’un des acteurs comiques
majeurs des années 1950. Intelligent, talentueux et désinvolte, avec un humour sans
illusion, l’acteur déploya son esprit caustique et sa bonne humeur dans tous les domaines
artistiques.
En chansons —
Comment ne pas évoquer Francis Cabrel, qui enchaîne les succès : Un
samedi soir sur la terre, en 1994, Hors saison, en 1999, Double tour fin 2000 ? Quant à
Francis Lalanne, né en 1958, il s’est fait connaître avec La plus belle fois qu’on m’a dit je
t’aime. Enfin, Francis est aussi l’un des cyclistes amoureux de Paulette dans la chanson
d’Yves Montand À bicylette…
Dans l’histoire —
Fils d’un président des Etats-Unis, Charles-Francis Adams, né en
1807, poursuivit le combat anti-esclavagiste de son père au sein du Congrès (1858) puis à
Londres en tant qu’ambassadeur. On peut citer aussi l’explorateur en Extrême-Orient
Francis Garnier (1839-1873), assassiné par les Pavillons noirs ; le décorateur Francis
Jourdain (1876-1958), à l’origine de l’esthétique industrielle dans le domaine du mobilier ;
Francis Pollet, né en 1921, directeur