//img.uscri.be/pth/a168e5651a2ad3ff57179fd7eaea32bc0dbb4ec1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du prénom Guillaume

2 pages
Guillaume
Quelle origine ? — Guillaume, dont l’ancienne forme est Guilhem, vient d’un ancien
nom de personne d’origine germanique, Willhelm, issu des racines will- (volonté) et -helm
(casque). Son féminin est Guillemette.
Quelle popularité ? — 2 000 naissances par an de 1800 à 1850, puis le prénom
régresse de façon continue jusqu’aux années 1960 (pas plus d’une centaine par an à
cette époque). Il faut dire que Guillaume était le prénom des empereurs prussiens et
allemands nous ayant déclaré la guerre en 1870 et en 1914 … À partir de 1960, le passé
est oublié et c’est l’embellie : le prénom dépasse les 9 000 attributions en 1983-1984. Il
reste donné à plus de 800 petits garçons par an.
Quels saints ? — Guillaume de Dijon (962-1031) est placé à sept ans dans un
monastère. Il apprend la règle clunisienne et devient un grand réformateur de la vie
monastique. Un autre saint, Guillaume Fitz-Herbert est élu en 1140 archevêque d’York et
fait preuve tout au long de sa vie d’une grande piété.
Son jour... Guillaume se fête le 10 janvier ou le 8 juin.
En littérature — Guillaume Ader (1557-1628) est l’auteur de deux poèmes gascons, Lou
Catounet Gascoun et Lou Gentilome Gascoun. Le premier vante les principes moraux des
paysans gascons. Le second décrit le modèle idéal du chevalier gascon... et compte 2 690
vers ! La Chanson de Guillaume est une chanson de geste du XIe siècle. Plus près de
nous, Guillaume Apollinaire (1880-1918) renouvela la poésie française avec des ...
Voir plus Voir moins
G
uillaume
Quelle origine ? —
Guillaume, dont l’ancienne forme est Guilhem, vient d’un ancien
nom de personne d’origine germanique, Willhelm, issu des racines will- (volonté) et -helm
(casque). Son féminin est Guillemette.
Quelle popularité ? —
2 000 naissances par an de 1800 à 1850, puis le prénom
régresse de façon continue jusqu’aux années 1960 (pas plus d’une centaine par an à
cette époque). Il faut dire que Guillaume était le prénom des empereurs prussiens et
allemands nous ayant déclaré la guerre en 1870 et en 1914 … À partir de 1960, le passé
est oublié et c’est l’embellie : le prénom dépasse les 9 000 attributions en 1983-1984. Il
reste donné à plus de 800 petits garçons par an.
Quels saints ? —
Guillaume de Dijon (962-1031) est placé à sept ans dans un
monastère. Il apprend la règle clunisienne et devient un grand réformateur de la vie
monastique. Un autre saint, Guillaume Fitz-Herbert est élu en 1140 archevêque d’York et
fait preuve tout au long de sa vie d’une grande piété.
Son jour...
Guillaume se fête le 10 janvier ou le 8 juin.
En littérature —
Guillaume Ader (1557-1628) est l’auteur de deux poèmes gascons, Lou
Catounet Gascoun et Lou Gentilome Gascoun. Le premier vante les principes moraux des
paysans gascons. Le second décrit le modèle idéal du chevalier gascon... et compte 2 690
vers ! La Chanson de Guillaume est une chanson de geste du XIe siècle. Plus près de
nous, Guillaume Apollinaire (1880-1918) renouvela la poésie française avec des «poèmes
conversations» et des «idéogrammes lyriques». Quant à Guillaume Musso, né en 1974, il
est deuxième écrivain français le plus vendu au monde et tous ses livres ont fait l’objet
d’adaptations cinématographiques.
Au cinéma —
Guillaume Canet, né en 1973, est repéré en 1993 pour La ville dont le
prince est un enfant puis remporte le prix d’interprétation du festival de Saint-Jean-de-
Luz pour Barracuda. En 1999, il est nominé pour le césar espoir masculin dans En Plein
Coeur. Lauréat du prix Jean Gabin en 2000, il est nominé en 2003 aux césars pour Mon
idole.
Un prénom royal —
De très nombreux rois d’Angleterre ont porté ce nom, ainsi que des
empereurs germaniques, des rois de Prusse et empereurs d’Allemagne ou de Prusse
(dont ceux qui étaient au pouvoir au moment de la guerre de 1870 et de celle de 1914-
1918), des stathouders et rois des Pays-Bas, des rois des Deux-Siciles... Guillaume
d’Orange est le héros de nombreux contes du Moyen Age. Ce personnage légendaire a
cependant bel et bien existé. Cousin de Charlemagne, petit-fils de Charles Martel, nommé
en 789 duc de Toulouse, il dut défendre les frontières de l’Empire des attaques
sarrasines. Duc de Normandie, Guillaume le Conquérant (1027-1087) est le seul à avoir
effectué un débarquement réussi en Angleterre ! Il s’en assura le trône par sa victoire
d’Hastings sur le roi Harold II et y établit une monarchie forte, implantant le système
féodal et créant une administration efficace.
En chansons —
Les enfants connaissent la comptine Guillaume : « Guillaume, le
méchant homme, qui a tué trois milliard d’hommes, Sa femme, l’impératrice, est la plus
grosse de saucisses… », créée en 1914-1918 et caricaturant l’empereur d’Allemagne qui
avait déclaré la guerre. Une autre chansonnette, pour tirer au sort, s’appelle Mon beau
Guillaume : « Mon beau Guillaume, as-tu bien déjeuné ? Mais oui madame, j’ai mangé
du pâté, Du pâté d’alouette. Guillaume et Guillaumette, Chacun s’embrassera Et
Guillaume restera. »
Dans
l’histoire
Guillaume Tell est un archer fameux, héros légendaire de
l’indépendance de la Suisse au XIVe siècle. On raconte que le bailli autrichien l’aurait mis
au défi de trancher avec un carreau d’arbalète une pomme posée sur la tête de son fils,
ce qu’il réussit. On peut citer aussi : Guillaume Couture (1617-1702), normand capturé au
Québec par les Iroquois, tenu trois ans captif, élu capitaine de milice par les colons de la
pointe de Lévis ; le moine Guillaume de Bas, qui