//img.uscri.be/pth/4c635c469343180ed35113a4db5e1b5fc69bf016
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du prénom Isabelle

2 pages
Isabelle
Quelle origine ? — Isabelle correspond à une forme espagnole d’Elisabeth. Ce prénom
royal a été porté par la reine de Castille Isabelle La Catholique (1451-1504), qui épousa
en 1469 Ferdinand d’Aragon, unissant ainsi leurs deux royaumes ; par une autre reine
d’Espagne du XIXe siècle ; par deux reines d’Angleterre, l’une épouse en 1200 de Jean
Sans Terre, l’autre épouse d’E-douard II, qu’elle contraignit à abdiquer en 1327 pour
régner à sa place ; par une reine de Chypre et de Jérusalem ; par une reine du Portugal
; par deux reines de France, l’une épouse de Philippe Auguste, l’autre mère de Philippe
IV le Bel.
Quelle popularité ? — Isabelle connaît un engouement extraordinaire après-guerre et
prénomme jusqu’à 24 000 petites filles en 1965. Sa popularité décroît ensuite mais le
prénom reste encore donné à plus de 100 petites filles par an.
Quelles saintes ? — Fille du roi d’Aragon, Isabelle de Portugal (1271-1336) épouse à
douze ans le roi Denis de Portugal. Elle se consacre aux pauvres, crée de nombreux
hôpitaux, des écoles, des orphelinats, des foyers pour les veuves... Mais son mari qui
mène une vie de débauché l’enferme dans une forteresse.À sa mort en 1325, elle se
retire dans un couvent qu’elle avait fondé à Coimbra et où elle est enterrée. Son tombeau
devint lieu de pèlerinage. Elle est fêtée le 4 juillet. Le 22 février est honorée sainte
Isabelle de France, sœur de saint Louis, qui réussit à ne pas se laisser marier et à
consacrer sa vie à la prière. ...
Voir plus Voir moins
I
sabelle
Quelle origine ? —
Isabelle correspond à une forme espagnole d’Elisabeth. Ce prénom
royal a été porté par la reine de Castille Isabelle La Catholique (1451-1504), qui épousa
en 1469 Ferdinand d’Aragon, unissant ainsi leurs deux royaumes ; par une autre reine
d’Espagne du XIXe siècle ; par deux reines d’Angleterre, l’une épouse en 1200 de Jean
Sans Terre, l’autre épouse d’E-douard II, qu’elle contraignit à abdiquer en 1327 pour
régner à sa place ; par une reine de Chypre et de Jérusalem ; par une reine du Portugal
; par deux reines de France, l’une épouse de Philippe Auguste, l’autre mère de Philippe
IV le Bel.
Quelle popularité ? —
Isabelle connaît un engouement extraordinaire après-guerre et
prénomme jusqu’à 24 000 petites filles en 1965. Sa popularité décroît ensuite mais le
prénom reste encore donné à plus de 100 petites filles par an.
Quelles saintes ? —
Fille du roi d’Aragon, Isabelle de Portugal (1271-1336) épouse à
douze ans le roi Denis de Portugal. Elle se consacre aux pauvres, crée de nombreux
hôpitaux, des écoles, des orphelinats, des foyers pour les veuves... Mais son mari qui
mène une vie de débauché l’enferme dans une forteresse.À sa mort en 1325, elle se
retire dans un couvent qu’elle avait fondé à Coimbra et où elle est enterrée. Son tombeau
devint lieu de pèlerinage. Elle est fêtée le 4 juillet. Le 22 février est honorée sainte
Isabelle de France, sœur de saint Louis, qui réussit à ne pas se laisser marier et à
consacrer sa vie à la prière. Isabelle de Portugal est invoquée contre la guerre.
Son jour...
Isabelle se fête le 22 février, le 4 juillet ou le 9 décembre.
En littérature —
Isabelle apparaît dans L’École des maris de Molière.
Au cinéma et à la TV —
Née en 1955, Isabelle Adjani interprète la belle Ondine à la
Comédie-Française en 1972. Le rôle d’Adèle Hugo dans Histoire d’Adèle H (1975) lui vaut
une double nomination au César et à l’Oscar de la meilleure actrice. S’essayant à tous les
genres, elle tourne avec Polanski (Le Locataire, 1976), Herzog (Nosferatu fantôme de la
nuit, 1979), Zulawski (Possession, 1981), Miller (Mortelle randonnée, 1983), ou Becker
dans L’Eté meurtrier en 1983, avec lequel elle remporte son deuxième César. Elle n’hésite
pas à faire équipe avec des débutants comme Luc Besson (Subway, 1985) ou Esposito
dans Toxic Affair (1993). En 1995, elle remporte un nouveau César pour son
interprétation tragique de La Reine Margot, six ans après celui obtenu grâce à Camille
Claudel et en 2010 un autre pour La jupe. Isabelle Huppert, née en 1953, nominée treize
fois (un record), reçut le césar de la meilleure actrice pour La cérémonie de Chabrol en
1996. Quant à Isabelle Carré, née en 1971, elle a obtenu le prix Gérard Philippe
(meilleure comédienne de théâtre) en 1997, le prix Romy Schneider en 1998 et le césar
de la meilleure actrice en 2003 pour Se souvenir des belles choses.
En chansons —
Jacques Brel a chanté pour sa fille Isabelle : « Quand Isabelle dort, rien
ne bouge… »., Jean-Paul Mauriac a interprété Belle Isabelle, Les Inconnus Isabelle a les
yeux bleus, les Poppys Isabelle je t’aime dans les années 1970 : « Elle avait dix ans, elle
était belle, elle souriait, Isabelle, Isabelle, je t’aime… ». Isabelle Aubret, née en 1938,
championne de France de gymnastique avant de se tourner vers la chanson, remporta le
concours de l’Eurovision de la chanson en 1962 avec Un premier amour. Et Isabelle
Boulay est une chanteuse québécoise née en 1972, qui interprète Marie-Jeanne dans
l’opéra rock Starmania et dont le plus grand succès reste Parle-moi. Vous souvenez-vous
? La belle et blonde Isabelle était la fiancée de Thierry la Fronde dans cette série TV des
années 1960.
Dans l’histoire —
Le célèbre Petit Beurre Lu a été mis au point en 1886 par le fils de
Jean-Romain Lefevre et d’Isabelle Utile, tous deux boulangers à Nantes. Son nom
reprend les initiales de ses deux parents : LU. La navigatrice Isabelle Autissier, née en
1956 à Paris, fut la seule femme jamais participante de la course en solitaire du Figaro.
En 1994, elle battit le record