Pardonner à ses enfants

De
Publié par

« Pardonner à ses enfants ». La formule choque, comme si elle heurtait le fondement-même de la relation parentale. Toucherait-on à un tabou ? Serait-il interdit aux parents d’en vouloir à leurs enfants ?

Accepter de penser le pardon parental, celui qu’un parent peut accorder ou qu’un enfant peut espérer, c’est oser penser la faute filiale, bousculer la grande fiction de l’amour inconditionnel. C’est dessiner le chemin qui peut mener à la paix.

Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, auteur de Pardonner à ses parents, écoute les témoignages recueillis par Sophie Carquain pour relever les principales causes de souffrance parentale, de l’insatisfaction banale qui conduit au reproche jusqu’à la rupture totale. Les deux auteurs invitent le lecteur à reconnaitre ses blessures pour pouvoir les dépasser et découvrir ainsi l’homme dans le fils, la femme dans la fille et l’humanité dans la parentalité.

Publié le : mercredi 3 octobre 2012
Lecture(s) : 24
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226280176
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Pardonner à ses enfants ». La formule choque, comme si elle heurtait le fondement-même de la relation parentale. Toucherait-on à un tabou ? Serait-il interdit aux parents d’en vouloir à leurs enfants ?
Accepter de penser le pardon parental, celui qu’un parent peut accorder ou qu’un enfant peut espérer, c’est oser penser la faute filiale, bousculer la grande fiction de l’amour inconditionnel. C’est dessiner le chemin qui peut mener à la paix.
Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, auteur de Pardonner à ses parents, écoute les témoignages recueillis par Sophie Carquain pour relever les principales causes de souffrance parentale, de l’insatisfaction banale qui conduit au reproche jusqu’à la rupture totale. Les deux auteurs invitent le lecteur à reconnaitre ses blessures pour pouvoir les dépasser et découvrir ainsi l’homme dans le fils, la femme dans la fille et l’humanité dans la parentalité.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.